La référence des professionnels
des communications et du design

Chrysler ne veut plus rouler avec Arnell

Cliquez ici pour voir la vidéo

À la suite de l'échec retentissant de la campagne américaine avec Céline Dion comme porte-parole, Chrysler a mis fin à ses relations d'affaires avec l'agence Arnell Group. Le fabricant de véhicules, durement affecté par la perte de 1 milliard$ US durant le dernier trimestre, en est même à revoir son entente de partenariat avec son agence principale, BBDO Detroit, affiliée, comme Arnell, au groupe Omnicom.

"Le contrat que nous avons avec Arnell va se terminer à la fin de décembre; pour la suite, revenez me voir en janvier", a dit au magazine américain Advertising Age Joe Eberhardt, vice-président exécutif, ventes globales et marketing, de Chrysler.

De son côté, Peter Arnell, pdg d'Arnell, a refusé de commenter l'information. Quant à BBDO, l'équipe qui travaille sur le compte est composée de 1 790 personnes, et des licenciements sont à prévoir, selon Advertising Age: "Qu'il y ait une seule personne ou 5 000 qui travaillent pour notre compte, peu importe", a confié laconiquement M. Eberhardt. "L'important est le service et la créativité qui ressortent de cette équipe (...)."

La direction de Chrysler avait récemment déploré l'échec de la stratégie reposant sur l'image de Céline Dion, porte-parole de la marque aux États-Unis pour un montant de 14 millions$ US. Elle avait en effet annoncé qu'elle n'utiliserait plus l'image de la chanteuse québécoise et qu'elle allait même revoir l'utilisation de sa musique dans les prochaines campagnes (pour plus de détails, cliquez ici).

Le montant du compte de Chrysler aux États-Unis est estimé à 250 millions$ US.

comments powered by Disqus