La référence des professionnels
des communications et du design

Démission de Conrad Black

Le magnat de la presse Conrad Black a remis sa démission comme chef de la direction du groupe Hollinger International. Son départ doit avoir lieu vendredi prochain. Conrad Black conservera toutefois sa fonction de président, amputée de son rôle exécutif.

Conrad Black subissait de fortes pressions pour qu'il quitte ses fonctions, en raison de la situation financière difficile du groupe (la dette de Hollinger atteindrait les 120 millions$US) et de la controverse entourant la soumission de rapports erronés à la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. L'enquête de la SEC a notamment mis au jour que Conrad Black et ses lieutenants avaient personnellement reçu 32 millions$US lors de la vente de certains actifs au groupe CanWest Global Communications, ce qui a soulevé l'ire des actionnaires.

Par ailleurs, David Radler, le président et chef de l'exploitation de Hollinger et éditeur du Chicago Sun-Times ainsi que le vice-président et conseiller juridique Mark Kipnis ont aussi remis leur démission. Et un vice-président exécutif de Hollinger, J.A.Boultbee, a été remercié de ses services.

Enfin, Hollinger a fait savoir que le conseil d'administration avait retenu les services de la banque d'affaires Lazard pour examiner les possibilités qui s'offrent à l'entreprise, y compris la vente de ses principaux actifs.

comments powered by Disqus