La référence des professionnels
des communications et du design

McDonald's répond à Pierre Ladouceur

Cliquez ici pour voir la vidéo

Bill Johnson, président du conseil et chef de la direction, et Barbara Ann Thompson, directrice senior du marketing, de McDonald's, ont chacun rédigé une réponse à la lettre d'opinion de Pierre Ladouceur sur la campagne mondiale de la chaîne de restaurants.

Dans sa lettre publiée aujourd'hui dans La Presse, Bill Johnson s'en prend directement à Pierre Ladouceur: "Il est clair que sa compréhension de l'évolution de notre entreprise, de notre marque et de nos clients est limitée. Ce n'est pas étonnant puisque M. Ladouceur n'est plus aucunement lié à McDonald's depuis de nombreuses années. Nous sommes pour le moins surpris qu'un membre de la haute direction de l'équipe de SVY&R, maintenant au service d'une entreprise de restauration concurrente, commente publiquement les initiatives de son ancien employeur."

M. Johnson ajoute que McDonald's est attachée à ses opérations publicitaires locales: "Que ce soit par la Journée d'identification des enfants tenue tout récemment en collaboration avec le Réseau Enfants Retour dans tous ses restaurants de la province, par l'appui offert aux Manoirs Ronald McDonald de Montréal et de Québec, par la commandite d'athlètes québécois tel que le champion mondial de plongeon Alexandre Despatie, les restaurants McDonald's du Québec poursuivent leur engagement en tenant des activités locales qui tiennent à cœur aux Québécois."

De son côté, Barbara Ann Thompson estime qu'il est trop tôt pour porter un jugement sur la campagne mondiale de McDonald's: "Il serait téméraire de commenter une campagne qui vient tout juste de prendre son envol et dont les consommateurs n'ont pas eu la chance d'apprécier tous les volets, dont les prochains messages locaux." Et elle souligne: "Il serait stérile d'affronter la position de défense de la publicité québécoise face à des publicitaires québécois... la lettre qui a lancé le débat prêchait à des convertis..."

Elle précise: "La publicité n’est pas le seul outil de communication marketing utilisé par McDonald’s. La "québécisation" de la marque se réalise par la combinaison de plusieurs véhicules de communication. Et ce n’est pas parce que la publicité prend une direction plus internationale que nous nous détachons pour autant de notre marché. Que ce soit par les actions de marketing local de nos franchisés, nos programmes de relations publiques, nos promotions, nos commandites et notre engagement communautaire, la marque McDonald’s continuera de vivre avec l’accent québécois."

Pour lire la lettre intégrale de Bill Johnson, cliquez ici (PDF).

Pour lire la lettre intégrale de Barbara Ann Thompson, cliquez ici (PDF).

comments powered by Disqus