La référence des professionnels
des communications et du design

Un site Web recycle les pubs refusées

Le site Web Lapoubelle.fr propose aux créatifs de recycler leurs idées publicitaires qui n'ont pas été retenues par leur agence de pub ou par un annonceur. "Le service existe pour permettre aux créatifs, qu'ils soient pigistes ou salariés d'une agence, de donner une nouvelle chance à de bonnes idées qui n'ont pas plu de prime abord", explique au magazine Web Le Journal du Net Jacques Marsily, ancien du réseau EuroRSCG et cofondateur du projet. "Nous leur permettons de soumettre à nouveau des créations à des agences qui en font la demande."

Le principe de fonctionnement est simple: une agence soumet un briefing pour une création ou une campagne à Lapoubelle.fr. Ce briefing est automatiquement transmis aux créatifs qui se sont inscrits sur le site (une quarantaine d'équipes aujourd'hui), et ils ont 72 heures pour soumettre une ou plusieurs idées. L'agence s'engage à retenir in fine au moins deux créations qu'elle paiera 1 100 euros l'unité. Cet "appel d'offres" peut se faire de manière totalement anonyme, puisque les agences et créatifs peuvent choisir le pseudonyme qu'ils souhaitent. Le briefing peut lui aussi rester discret, l'annonceur ou le produit pour lequel il est destiné n'ayant pas à être cités.

Lapoubelle.fr est ouvert depuis un mois. S'y inscrire est encore gratuit. "À l'origine, notre unique objectif était la survie des idées, puis ça a évolué et nous avons commencé à établir une structure commerciale", dit Jacques Marsily. "Nous réfléchissons maintenant à nous développer encore plus, notamment à l'étranger, afin de constituer des équipes de créatifs francophones, anglophones, etc."

Point important concernant la propriété des idées: l'achat des idées par une agence implique une cession totale des droits d'utilisation. En revanche, les idées non retenues restent la propriété de leur créateur. Un système de codage (preuve d'antériorité) les protège de toute réutilisation illégale ou de tout pompage.

N'importe quel créatif peut s'inscrire sur le site et soumettre ses idées, même s'il appartient à une agence puisque cela se fait de manière anonyme et que les clauses de non concurrence des contrats concernent exclusivement les créations présentes ou futures, et non celles réalisées antérieurement. "Il n'existe pas de critère de sélection précis des membres du site, mais jusqu'à présent, toutes les équipes de créatifs inscrits peuvent se targuer d'avoir eu des créations primées à Cannes ou au Club des directeurs artistiques", assure Jacques Marsily.

comments powered by Disqus