La référence des professionnels
des communications et du design

Coffin accusé par la GRC

Des premières accusations ont été portées dans le dossier du programme fédéral de commandites. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé que Paul Coffin, président de Communication Coffin, une entreprise montréalaise, devra répondre à 18 chefs d'accusation de fraudes commises aux dépens du gouvernement fédéral. M. Coffin comparaîtra le 18 novembre au palais de justice de Montréal.

Après une enquête de 16 mois, la GRC estime en effet que "l'entreprise a fabriqué et s'est fait payer de fausses factures totalisant une somme de 2 millions$". Selon l'enquête, l'agence a effectué des facturations abusives pour 18 événements commandités au Québec par le gouvernement fédéral, entre 1997 et 2002.

La GRC souligne qu'une plus vaste enquête se poursuit et que d'autres sociétés pourraient être prochainement visées par des accusations.

Dans son rapport sur le dossier des commandites, le ministère des Travaux publics constatait qu'une douzaine d'entreprises de communication qui avaient obtenu des contrats du gouvernement fédéral s'étaient probablement livrées à des fraudes. (Pour plus de détails, cliquez ici.)

comments powered by Disqus