La référence des professionnels
des communications et du design

Bar prête à courir sans pub de tabac

La compagnie British American Tobacco (Bat) est disposée à faire courir à Montréal ses monoplaces de l'écurie British American Racing (Bar) sans les marques Lucky Strike et 555, si le Grand Prix du Canada est de retour au calendrier 2004.

C'est ce qu'ont annoncé les dirigeants d'Imperial Tobacco Canada (ITC), après avoir rencontré ceux de Bat pour les convaincre de courir à Montréal sans pub de tabac. "Nous avons parlé aux dirigeants de Bat et nous leur avons fait valoir l'importance qu'une telle décision aurait pour la Ville de Montréal, en fait pour tout le Canada, et ils ont convenu que c'était la bonne chose à faire", dit Bob Bexon, président et chef de la direction d'ITC.

Rappelons que Bernie Ecclestone, le grand patron de la Formule Un, a récemment annoncé que l'épreuve avait été retirée du calendrier à cause de la loi canadienne interdisant toute publicité des produits du tabac (pour plus de détails, cliquez ici).

"Notre seule motivation à entreprendre cette démarche était de voir ce que nous pouvions faire, à titre de citoyen corporatif de Montréal, pour aider ceux qui travaillent avec acharnement pour sauver le Grand Prix", poursuit Bob Bexon. "Nous sommes conscients que cet événement, l'un des plus appréciés du circuit de la F1, est d'une importance capitale pour l'économie montréalaise et d'un intérêt inestimable pour les amateurs de course, tant à Montréal qu'ailleurs."

M.Bexon a souligné que cette initiative ne représente pas une tentative d'ITC visant à faire modifier la loi sur le tabac au Canada. L'entreprise a d'ailleurs déjà annoncé son retrait de toutes ses activités de commandite.

comments powered by Disqus