La référence des professionnels
des communications et du design

Conrad Black poursuivi en justice

Lord Conrad Black, propriétaire du groupe Hollinger, est poursuivi en justice en Grande-Bretagne par une société actionnaire de Hollinger International. Elle lui demande de justifier des dépenses spéciales de 20 millions$ US effectuées par lui-même et ses lieutenants ces dernières années, indique le quotidien britannique The Guardian.

Dans sa plainte, la société d'investissement de fonds Cardinal Value Equity Partners avance que Hollinger "n'a pas rempli ses obligations envers ses actionnaires" et demande au juge de forcer Hollinger à présenter des documents de la société Ravelsto, contrôlée par Lord Black, qui attesteraient de versements de "sommes destinées à la direction en guise de compensations", sommes qui sont estimés à 20 millions$ US (12 millions£).

Lord Black a dû céder en mai dernier face à la pression des actionnaires, qui se plaignaient de sa manière de gérer ses sociétés. Il a ainsi été contraint de retirer son contrôle sur Hollinger International.

Peter Atkinson, vice-président exécutif de Hollinger International, s'est dit surpris par cette poursuite venant de la part d'une société qui détient 1% de la compagnie. "Comme tout actionnaire, ils ont le droit de réclamer des documents", a-t-il dit. "Nos avocats sont entrés en contact avec eux pour avoir plus de détails sur le sens de leur démarche, sans obtenir de réponse véritable. Nous allons donc nous revoir devant le juge."

comments powered by Disqus