La référence des professionnels
des communications et du design

Polémique autour des publicités fantômes

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

[À CANNES] Plusieurs campagnes primées suscitent des interrogations quant à leur validité au Festival international de la publicité de Cannes 2003. Ainsi, le Grand Prix Outdoor, une publicité de KiwiCare conçue par l'agence néo-zélandaise Grey Auckland, est soupçonnée d'être une copie d'un dessin de Garry Larson paru dans les années 90. L'agence a démenti la rumeur, tout comme le président du festival, Terry Savage: "Nous avons étudié dernièrement le dessin de Garry Larson en question, et n'avons pas compris pourquoi certains y ont vu un plagiat", a-t-il dit.

Cette année, les jurés de Cannes sont particulièrement vigilants relativement aux publicités fantômes, ces fausses pubs qui n'ont jamais eu l'aval de l'annonceur ou n'ayant jamais été diffusées dans le cadre d'une véritable campagne. Cette vigilance a d'ailleurs permis au jury des Press & Outdoor d'éviter de gros ennuis au festival. En effet, son premier choix pour le Grand Prix Press s'était porté sur une publicité de la librairie Ferin de Lisbonne réalisée par l'agence Publicis Portugal, mais il s'agissait d'une pub fantôme: "Après vérification, nous avons découvert que cette pub n'avait jamais été diffusée dans un media payant", a expliqué Dan Wieden, président de ce jury.

comments powered by Disqus