La référence des professionnels
des communications et du design

L'ODC modifie sa manière de compter

L’Office de la distribution certifiée (ODC) a annoncé qu'il apporterait une modification à ses règles quant au décompte de la distribution de ses publications membres, et tout particulièrement de la distribution gratuite par dépôts. Désormais, il incombera à l’éditeur de faire la preuve de sa distribution par dépôts si le nombre d’exemplaires excède 5% de sa distribution totale. Cette nouvelle mesure permettra d’assurer plus de précision quant au nombre d'exemplaires distribués.

L’ODC procède au décompte du tirage par codes postaux pour chacune de ses 170 publications membres et ajoute à ce total le nombre d’exemplaires laissés en dépôts. Les exemplaires restants sont rapportés à l’éditeur, qui doit les soustraire de son tirage total. Afin d’éviter toute ambiguïté quant au tirage réel et de simplifier le processus de décompte, le comité du marketing de l’ODC a décidé d’ajouter à ses règles de pratique l’article 3,5, qui se lit comme suit:

"Une publication dont le mode de distribution par dépôts est supérieur à 5% de sa distribution totale doit tenir compte des copies retournées dans le décompte de sa distribution, le total net des dépôts déclarés ne pouvant excéder 5% de sa distribution totale. Dans le cas où la distribution par dépôts excède 5% du total de sa distribution, il incombe à la publication de démontrer la distribution nette par dépôts."

comments powered by Disqus