La référence des professionnels
des communications et du design

18 février condamnée pour manque de loyauté

Les trois associés de l'agence 18 février ont été condamnés cette semaine à verser 43 500$, plus des intérêts, à leur ancien employeur, l'agence LXB Communication Marketing. La Cour supérieure du Québec a jugé que Nicolas Massey, Marie-Christine Brien et Kathleen Bernatchez avaient manqué de loyauté envers LXB lors de la création de 18 février et qu'ils avaient notamment "exploité des relations privilégiées de l'employeur [...] pour obtenir l'exclusivité de la clientèle d'Aéroports de Montréal".

Paul Bleau, vice-président exécutif, communications intégrées, de LXB, s'est déclaré satisfait du jugement. "Nous avons agi pour des raisons de principe, pour défendre l'obligation de loyauté, dit-il. C'est pour cela que ce procès était important."

Marie-Christine Brien, associée et coprésidente de 18 février, n'a pas souhaité dévoiler si elle et ses deux associés allaient porter leur cause en appel. "LXB demandait 600 000$, elle en a eu 43 500$", affirme-t-elle. "Alors, est-ce une défaite ou une victoire?" Elle a également précisé qu'elle préférait se concentrer sur l'avenir de l'agence et sur des nouveaux comptes qui doivent, selon elle, arriver bientôt.

D'après le quotidien Le Soleil, ce jugement serait le premier du genre à survenir au Québec, voire au Canada, dans le domaine de la publicité.

comments powered by Disqus