La référence des professionnels
des communications et du design

Les résultats des NADbank 2002

Selon la dernière étude NADbank 2002, en l'espace d'une année, les quotidiens Le Journal de Montréal et la Gazette ont gagné des lecteurs en semaine alors que La Presse a accusé une légère baisse.

Ainsi, la Gazette a un lectorat moyen en semaine de 377 100 adultes montréalais (Montréal RMR), ce qui représente 14% de cette population. Celui-ci était de 338 200 (13%), en 2001. Même phénomène le samedi: son lectorat est passé de 423 500 (15%) en 2001 à 472 300 (17%) en 2002.

De son côté, Le Journal de Montréal est lu en moyenne par 686 400 (25%) Montréalais en semaine. En 2001, ils étaient 681 500 (25%). En revanche, le samedi, le nombre de lecteurs a diminué, passant de 711 500 (26%) à 679 500 (24%).

Quant à La Presse, elle est lue en semaine par 416 700 (15%) Montréalais. Ils étaient 418 700 (15%) lecteurs, en 2001. En revanche, le samedi, son lectorat a augmenté: 622 900 (22%) Montréalais lisent le quotidien de Gesca, ce qui est plus qu'en 2001, avec 620 900 (22%).

Il est à noter que pour la première fois, le lectorat des quotidiens gratuits a été pris en compte par NADbank. Ainsi, Métro a un lectorat moyen en semaine de 200 600 (7%) Montréalais. Et Montréal Métropolitain est lu par 51 500 (2%) Montréalais.

De plus, le rapport NADbank 2002 indique qu'en moyenne, 72% des adultes de Montréal lisent au moins un quotidien en semaine, alors qu'ils étaient 68% à le faire en 2001.

comments powered by Disqus