La référence des professionnels
des communications et du design

André Bouthillier quitte Optimum

Après avoir été vice-président, directeur général d’Optimum relations publiques à Montréal durant quatre ans, André Bouthillier quittera son poste ce vendredi. Il indique vouloir fonder sa propre firme de consultation.

"Ce que j’aime le plus des relations publiques, c’est la consultation, c’est être sur le terrain, dit André Bouthillier. Mais lorsqu’on gère une équipe d’une quarantaine de personnes, il y a trop d’administration à faire pour pouvoir s’y consacrer. À 50 ans, je dispose de l’expérience et de l’énergie qu’il faut pour me lancer dans ce qui sera le plus grand défi de ma carrière."

Avant de se joindre à Optimum, en avril 1999, André Bouthillier avait successivement occupé des postes de consultation et de direction aux cabinets de relations publiques montréalais National et Pyramide. Il a d’ailleurs fondé ce dernier en 1995, en partenariat avec National.

Son départ suit de quelques mois celui de Marcel Barthe (pour plus de détails, cliquez ici), l’ancien président d’Optimum, mais André Bouthillier indique qu’il n’existe aucun lien entre les deux événements.

D’ici à ce qu’un successeur soit nommé, la direction des affaires du bureau d’Optimum à Montréal sera supervisée par un comité formé des actuels vice-présidents, Michel Lemay, Pierre Tessier, Odette Trottier et Pascale Chassé, lequel sera appuyé par Suzanne Sauvage, présidente du Groupe Cossette Communication à Montréal.

comments powered by Disqus