La référence des professionnels
des communications et du design

Une campagne de Body Shop sauve une Tibétaine

La chaîne de boutiques de cosmétiques Body Shop Canada a mené une campagne de soutien pour la religieuse tibétaine Ngawang Sangdrol, qui a été libérée de prison vendredi dernier. Cette jeune religieuse a été le point central d'une campagne canadienne intitulée "Laissez votre marque pour la défense des droits humains" lancée par Body Shop Canada et menée en collaboration avec Amnistie internationale, en 1998. Ngawang Sangdrol avait été emprisonnée en 1992, à l'âge de 15 ans, pour avoir exprimé pacifiquement ses croyances.

Les empreintes de pouces recueillies dans les boutiques Body Shop au Canada ont été utilisées par Bud Fujikawa, un artiste torontois, pour créer un portrait de Ngawang (ci-contre). Celui-ci est affiché dans les locaux canadiens d'Amnistie internationale à Ottawa.

comments powered by Disqus