La référence des professionnels
des communications et du design

Métro plus lu que Montréal Métropolitain

Selon l'étude NADbank 2002, le quotidien gratuit Métro, de Transcontinental, a trois fois plus de lecteurs que son concurrent Montréal Métropolitain, de Quebecor.

Ainsi, Métro a un lectorat moyen en semaine de 195 600 adultes montréalais (Montréal RMR), ce qui représente 7% de cette population. Parmi eux, 126 700 sont francophones.

De son côté, Montréal Métropolitain est lu en semaine par 54 300 (2%) Montréalais, dont 31 100 sont francophones.

comments powered by Disqus