La référence des professionnels
des communications et du design

La fin du libre et gratuit sur Internet?

Les annonceurs n'annonçant plus, les investisseurs n'investissant plus, les fournisseurs de services en ligne gratuits n'ont d'autre solution, pour se financer, que de faire payer leurs aficionados. C'est ce qu'a récemment écrit Jean-Louis Gassée, fondateur d'Apple France et aujourd'hui, installé à Silicon Valley, président d'une petite société cotée au Nasdaq, dans une de ses chroniques publiées dans le quotidien français Libération.

Il souligne notamment que “la suspension des réalités économiques tire à sa fin”, et que l'on ne peut indéfiniment s'acheter des clients avec du tout gratuit. Si des sites d'information tels que le Wall Street Journal sont payants depuis le début, il souligne que d'autres tels que Libération et Le Monde s'y mettent également, le premier faisant payer ses archives, le second des éditions au format PDF.

Des géants comme Yahoo et Apple n'y coupent pas non plus. Cette dernière a notamment annoncé en juillet la fin de la gratuité de ses services d'albums en ligne et d'adresse de courriel de type @mac.com.

Jean-Louis Gassée dit espérer que les mœurs et la perception de la valeur vont changer et permettre la normalité de ces pratiques, basées sur des micropaiements.

comments powered by Disqus