La référence des professionnels
des communications et du design

Les radiodiffuseurs se portent de mieux en mieux

Les recettes totales du secteur de la radiodiffusion privée au Canada ont atteint près de 1,1 milliard$ en 2001, soit 14% de plus qu'en 1998, selon les plus récentes données de Statistique Canada. Les recettes des stations FM ont représenté 71% des recettes totales en 2001 contre 64% il y a trois ans. La part des stations AM a fléchi pour atteindre 28% par rapport à 34% en 1998.

En 2001, 64% des stations FM ont réalisé un bénéfice comparativement à 41% pour les stations AM. (Ces statistiques se rapportent aux exercices se terminant le 31 août.)

Les stations de radio qui diffusent à l'extérieur des régions métropolitaines ont connu la plus forte croissance en ce qui a trait aux ventes de temps d'antenne (+5,1%), après avoir accusé un retard sur les stations des grands marchés en 2000. Leur marge bénéficiaire de 12,6% était toujours inférieure à la marge bénéficiaire réalisée par les stations qui diffusent dans les grands marchés, mais l'écart se rétrécit.

L'amélioration de la situation financière des radiodiffuseurs privés ne s'est pas produite aux dépens de la main-d'œuvre du secteur. Le nombre hebdomadaire moyen de salariés est passé de 8 810 en 2000 à 9 311 en 2001. Cette hausse s'explique en partie par le lancement de nouvelles stations. De plus, les traitements, les salaires et les avantages sociaux offerts par le secteur se sont accrus de 4,3%. Les coûts de la main-d'œuvre ont représenté 43,4% des recettes du secteur en 2001, tout comme en 2000.

comments powered by Disqus