La référence des professionnels
des communications et du design

Les commentaires d'Yves Blain: tout est à définir

Ne me demandez pas quel temps il fait à Cannes: il est 20h15 et la journée du jury Marketing Direct vient seulement de se terminer (en fait, on nous attend pour un souper sur la Croisette, je me plains pour la forme). Notre retard vient de la complexité du mandat auquel nous nous attaquons: en tant que “premier” jury pour le volet Marketing Direct du concours, tout est à définir: comment nous allons analyser les campagnes soumises, le temps consacré à chaque soumission (on compte les minutes, on se croirait au McDo!), les visions du marketing direct (parfois très très divergentes), les différences socio-culturelles... La liste est longue. Les discussions nombreuses.

Une consolation: les membres du jury (votre humble serviteur s'exclut de ce qui suit) sont d'un calibre qui dépasse mes attentes les plus optimistes. Des gens qui connaissent et aiment leur métier. Des passionnés, qui échangent et “discutent” avec beaucoup d'entrain (euphémisme violent). C'est rassurant. Bon, pour ce qui est des campagnes soumises, il me faudrait trois pages pour vous en parler en details. On fera ça dans Info Presse à mon retour (oh la plug!). Mais une première impression, comme ça, a froid ? Y'a BEAUCOUP de gens qui ont BEAUCOUP de succès en marketing direct, partout au monde. Dans des secteurs d'activités que je ne me serais jamais imaginé. Vous trouvez pas qu'il faudrait bien qu'on s'y mette?

Yves Blain, vice-président de FCB Direct Montréal, juré canadien sur les premiers Lions Direct.

P.S.: Marketing direct et journalisme: j'ai reçu des dizaines de reponses à mon premier “update” de Cannes, lundi. Une joie! Continuez à m'écrire, je “nous” soumets tous pour un “Lion Direct”, l'an prochain... On y viendra en groupe! YvesaCannes@hotmail.com.

comments powered by Disqus