La référence des professionnels
des communications et du design

Les relationnistes contestent le projet de loi sur le lobbying

L’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec (ACRPQ) désapprouve le projet de loi 80, qui porte sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme. Selon Marcel Barthe, président de l’ACRPQ et président du cabinet Optimum relations publiques, le projet "ne présume pas du caractère légitime des activités de relations gouvernementales et de la bonne foi des gens qui les exercent."

Bien que l’ACRPQ s’exprime favorablement à un encadrement de la profession, elle estime que la forme actuelle du projet désigne les consultants en relations gouvernementales comme la cause d’un problème de gestion des instances politiques et gouvernementales.

Le projet de loi 80 est actuellement au stade de l’étude en commission parlementaire.

comments powered by Disqus