La référence des professionnels
des communications et du design

Le conflit de travail prend fin à Radio-Canada

Les employés de la Société Radio-Canada (SRC) ont voté hier en faveur des nouvelles offres patronales, par une majorité de 392 voix. La programmation normale reprendra à compter de samedi matin, après avoir été interrompue durant huit semaines.

L’implication de l’ancien président de la CSN, Gérald Larose, comme médiateur lors de la négociation, ainsi que l’ajout d’une nouvelle lettre d’entente à la convention déjà proposée par l’employeur ont contribué à l’acceptation de l’offre par les employés. Ladite lettre engage la direction à rencontrer le syndicat de Radio-Canada au moins une fois par année pour discuter des différents enjeux touchant la société et son industrie.

La convention collective prévoit une hausse salariale d'environ 10%, l’accès au régime de retraite pour les contractuels, la création de 152 postes permanents et le rappel par ancienneté pour les employés temporaires.

La nouvelle est survenue juste à temps pour la direction de la SRC, qui dévoilait hier soir sa programmation d’automne 2002 pour les agences de publicité et les firmes d'achat média. Au début de la présentation, qui se tenait au Windsor, Michèle Fortin, vice-présidente principale, Télévision française de Radio-Canada, est venue annoncer elle-même la nouvelle aux quelque 400 personnes présentes.

comments powered by Disqus