La référence des professionnels
des communications et du design

Première réaction de Groupaction/JWT

L'agence Groupaction/JWT a nié, dans un communiqué diffusé hier, avoir manqué à ses engagements et a affirmé avoir été "injustement attaquée", après avoir appris que la GRC allait enquêter sur ses rapports émis pour le gouvernement canadien. L'agence a ajouté que "ces mandats s'inscrivaient dans le contexte de la volonté du gouvernement canadien de se doter d'une démarche de visibilité au lendemain d'un référendum qui avait sérieusement menacé l'unité canadienne et pratiquement conduit à la rupture du pays". Elle a précisé que grâce à son travail "l'intégrité du pays est mieux assurée, l'appartenance au Canada étant plus forte que jamais".

comments powered by Disqus