La référence des professionnels
des communications et du design

Playboy veut dévoiler les dessous d'Enron

Playboy veut apporter, à sa manière, un nouvel éclairage au scandale Enron, en publiant des photos dénudées d'employées du groupe énergétique en faillite. Le magazine de charme américain propose à celles ayant perdu leur emploi dans la banqueroute la plus retentissante des États-Unis de poser pour une série baptisée "Les Femmes d'Enron", indique une dépêche Reuters reprise par Libération.

"Nous voyons cela comme une occupation amusante pour elles pendant leur recherche d'emploi. Cela pourrait même déboucher sur une carrière de modèle", a dit Elizabeth Norris, porte-parole de Playboy. Celle-ci a précisé que les volontaires pourraient choisir ce qu'elles acceptent de montrer, mais n'a pas dit combien elles seraient payées. Les tarifs de Playboy sont généralement proportionnels au degré de nudité. "Cela donne une nouvelle dimension au mot transparence", a dit Karen Denne, porte-parole d'Enron.

Les employées intéressées doivent envoyer au magazine deux clichés - un de leur visage, un autre en bikini. Playboy espère publier les photos à la fin de l'été. En cas de succès, Playboy pourrait renouveler l'expérience avec un autre groupe en difficulté: le cabinet d'audit Andersen. "Nous n'écartons pas cette possibilité, nous verrons comment cela va marcher", a dit Elizabeth Norris.

comments powered by Disqus