La référence des professionnels
des communications et du design

Radio-Canada ne veut pas perdre d'annonceurs

En raison du lock-out décidé par la direction de Radio-Canada, le service des ventes et du marketing de la société d'État a décidé de prendre des mesures pour minimiser les impacts sur les campagnes publicitaires. Ainsi, l'impact pour l'annonceur de chaque campagne affectée par les changements de programmation sera évalué par le service des ventes et du marketing de Radio-Canada, et des "mesures correctives" seront déterminées, indique un communiqué émis par Radio-Canada. Ces "mesures correctives" seront étudiées au cas par cas, chaque annonceur étant invité à prendre contact avec son conseiller publicitaire de Radio-Canada.

Par ailleurs, Radio-Canada a pris ce matin deux tiers de page du quotidien La Presse pour annoncer la nouvelle programmation pour la Première Chaîne de Radio-Canada, à savoir un choix musical en continu.

Près de 1 200 employés de Radio-Canada ont mené une grève de 24 heures, vendredi dernier, pour réclamer, entre autres, l'équité salariale entre hommes et femmes ainsi qu'une diminution de la précarité des emplois. Refusant de négocier, la direction a bloqué l'accès de ses bureaux depuis la fin de la grève.

comments powered by Disqus