La référence des professionnels
des communications et du design

La Presse s'apprête à changer d'imprimerie

Le groupe Gesca a décidé de mettre en application l'entente conclue avec le Groupe Transcontinental pour la modernisation de l'impression de son quotidien La Presse. Cette entente prévoit la construction d'une nouvelle usine, qui doit être opérationnelle d'ici 18 mois, soit à la fin de l'été 2003.

"Il s’agit d’une toute nouvelle perspective qui s’ouvre aux annonceurs et aux planificateurs des agences de publicité", dit Guy Crevier, président et éditeur de La Presse. "En plus de jouir d’une très grande flexibilité quant au nombre de pages en couleurs, nous accroîtrons notre capacité à publier des cahiers spéciaux et des éditions supplémentaires. Le site d’impression disposera, de plus, d’équipement sophistiqué d’encartage et de distribution, ce qui améliorera grandement les services offerts à nos clients."

L’aménagement et l’opération du site d’impression seront sous l’entière responsabilité de Transcontinental, qui agira comme seul maître d’œuvre en plus d’être l’unique propriétaire des installations. Il s’agit d’un contrat d’impartition d’une durée initiale de 15 ans qui prévoit des clauses de renouvellement. Le mandat principal de cette usine sera l’impression de La Presse et de ses produits connexes.

Le Groupe Transcontinental a annoncé son intention de doter sa nouvelle usine d’une technologie d’impression parmi les plus sophistiquées au monde tant sur le plan de la qualité générale, de l’utilisation de la couleur et de la flexibilité que sur celui de la vitesse d’impression. Le type de presse retenu est Mainstream 80, de Heidelberg. Les presses Mainstream 80 sont actuellement en phase d’implantation au Daily Telegraph, de Londres, un quotidien de Grande-Bretagne dont le tirage est de 1,2 million d’exemplaires par jour.

La mise en application du contrat d’impartition avec Groupe Transcontinental a été rendue possible grâce à la conclusion de négociations intervenues entre La Presse et les syndicats des pressiers, de la photogravure et des immeubles. Ces dernières négociations surviennent après celles déjà conclues avec les syndicats des secteurs de l’expédition et de la distribution.

Ces ententes, qui touchent 230 postes, contiennent des mesures qui faciliteront les départs volontaires à la retraite de la très grande majorité des employés visés et le reclassement au sein de l’entreprise de ceux qui ont indiqué leur volonté de demeurer employés de La Presse.

comments powered by Disqus