La référence des professionnels
des communications et du design

Reuters dans le rouge

Le groupe britannique de médias et de services financiers Reuters a fait part d'une chute de 34% de son bénéfice annuel 2001 et annoncé 200 nouvelles suppressions d'emplois. Reuters a dégagé l'an dernier un bénéfice avant impôts, amortissements et exceptionnels de 506,7 millions d'euros, indique une dépêche de l'Agence France-Presse reprise par Libération.

Le groupe attribue ce résultat notamment au ralentissement mondial, qui a conduit ses principaux clients, les banques d'investissement, à réduire leurs coûts. Les conditions actuelles du marché restent "difficiles", selon le directeur exécutif du groupe Tom Glocer, qui table sur une baisse de 2% à 3% des revenus tirés des abonnements au premier semestre 2002.

Un millier d'emplois avaient été supprimé fin 2001 et les autres devraient l'être en 2002. "Notre budget 2002 est basé sur 1800 suppressions d'emploi", a-t-il déclaré.

comments powered by Disqus