La référence des professionnels
des communications et du design

Des émissions d'économie ne sont-elles que des publireportages?

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a lancé une enquête sur les émissions de télévision consacrées à l'économie pour déceler celles qui pourraient être corrompues par le milieu des affaires. Il semblerait que certaines émissions acceptent des pots-de-vin pour ne pas dire de mal de certaines entreprises, indique le quotidien The Toronto Star. Il est à noter que si une preuve de corruption est apportée, toutefois le CRTC n'a pas le mandat de poursuivre la ou les émissions prises en faute.

Le CRTC a lancé cette enquête, car elle en a assez d'être critiquée pour approuver la diffusion d'émissions qui, sous le couvert de journalisme, ne sont en réalité que des publireportages. La dernière critique en date provient d'un reportage de la CBC diffusé dans l'émission "Disclosure", qui dénonce le fait que certaines émissions exigent des entreprises d'être payées pour parler en bien d'elles. Ce reportage fait notamment allusion à l'émission "Canada's Best Businesses" animée par la journaliste du National Post Diane Francis et diffusée sur les chaînes CTV et Global.

comments powered by Disqus