La référence des professionnels
des communications et du design

Mouvements chez BBDO Montréal

L'agence BBDO Montréal a congédié une quinzaine de personnes depuis le début de l'année, à la suite, entre autres, de la perte du compte de Pharmaprix. Des rumeurs faisaient état d'une vingtaine de congédiements dans les diverses divisons de BBDO. "Dans les faits, une quinzaine de personnes sont parties", dit Raymond Boucher, président et chef de la direction de BBDO Montréal. "Nous avons aussi aboli des postes qui étaient vacants depuis un moment. Les coupures se sont faites dans tous les départements, mais ne touchent pas de postes de direction. La perte de Pharmaprix a joué, mais aussi le ralentissement économique, qui touche tous nos annonceurs. On doit prendre des mesures avant d'être trop affectés. D'ailleurs, nous ne sommes pas les seuls. Un peu partout dans les agences, il y a des coupures, ou des gels de salaires."

BBDO Montréal a récemment perdu deux comptes, à la suite de regroupements de mandats. Pétro-Canada, qui faisait déjà affaire avec Cossette au Canada anglais, a transféré peu avant Noël chez Cossette le mandat francophone. Et au début de janvier, Shoppers Drug Mart, la compagnie-mère de Pharmaprix, a transféré, aussi chez Cossette, toute sa publicité, dont le volet anglophone était chez TBWA\Chiat\Day, et le volet francophone chez BBDO Montréal.

comments powered by Disqus