La référence des professionnels
des communications et du design

Le gouvernement du Québec veut regrouper ses mandats publicitaires

Le journal La Presse révèle ce matin que le gouvernement Landry cherche à exercer un plus grand contrôle sur les campagnes gouvernementales. Selon le quotidien, ces dernières ne relèveront plus de chaque ministère, mais bien du Secrétariat à la communication, un organe créé il y a quelques mois et qui relève du Conseil exécutif. À partir du mois de mars, le Secrétariat disposera d'un budget annuel de 38 millions$. Toujours selon l'article, les sous-ministres de chaque ministère devront désormais soumettre leur projet de campagne à l'approbation du Conseil exécutif afin d'obtenir les fonds nécessaires à leur réalisation.

Le gouvernement compte aussi uniformiser la présentation des campagnes. Il semble que certaines échapperont à ce processus, comme celle pour les obligations d'épargne du Québec, un compte détenu par Amalgame-Cargo. Parmi les autres agences qui détiennent des comptes gouvernementaux, on retrouve Cossette Communication-Marketing, chargée du placement médias et du compte du ministère de l'Éducation, ainsi que d'une partie du ministère de la Santé et des Services sociaux, qu'elle partage entre autres avec Marketel. Le Secrétariat à la communication sera dirigé à partir du 4 février par Claude Bédard, anciennement de Radio-Canada. La campagne "Agir", signée LG2, que l'on voit depuis quelques mois, est chapeautée directement par le Secrétariat à la communication et sera pour sa part diffusée jusqu'en juin 2002.

comments powered by Disqus