La référence des professionnels
des communications et du design

Un designer québécois collabore avec Netflix

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le designer et directeur artistique québécois Charles Daoud vient de signer un nouveau projet: la typographie Dense, utilisée dans la majorité des communications du géant américain Netflix.

Quelle est l'origine de ce projet?
Au départ, j'ai créé la fonte Dense dans le cadre d'un projet personnel; je n'avais pas réellement d'objectif de vente en soi. En cours d'élaboration, je me suis aperçu que cette police avait du potentiel. L'automne dernier, j'ai donc décidé de la diffuser gratuitement sur Behance. Avec plus de 100 000 téléchargements, elle est ensuite devenue populaire sur le web, me donnant l'occasion de la vendre sur Myfonts. Finalement, en décembre, Netflix m'a contacté pour me dire que Dense était utilisée dans la majorité de ses communications. À cela s'ajoute le fait qu'ils voulaient me rencontrer pour élaborer une nouvelle police.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre démarche créative entourant la conception de cette fonte?
Ma démarche est assez liée à ma vision. Selon moi, la typographie ne sert pas qu'à créer des lettres, mais à révéler des images. De plus, j'adore les fontes condensées, ce qui m'a servi de base dans la création de Dense. Je voulais concevoir une fonte à la fois condensée et géométrique.

De quoi vous êtes-vous inspiré lors de la création de cette police?
Des fontes que j'aimais beaucoup et que j'employais souvent, comme Knockout. Par elles, que je jugeais très bonnes, je sentais toutefois qu'elles pouvaient être améliorées. Donc, j'ai commencé à élaborer la mienne à partir de ces inspirations. L'élément qui différencie réellement Dense des autres repose sur son style géométrique. Ses lignes droites et ses cercles parfaits lui donnent un aspect très versatile et élégant.

Netflix veut collaborer pour l'élaboration d'une seconde fonte. Le processus créatif change-t-il avec ce genre de client d'envergure?
Bien que Netflix donne l'image d'une grosse entreprise, ils m'ont laissé beaucoup de liberté dans mon processus créatif. Ses employés ont été très réceptifs et très ouverts à ma créativité. Cette liberté créative était similaire à celle de clients de plus petite taille.

En parlant de créativité, avez-vous noté une différence de perception américano-québécoise?
Par rapport à mon projet typographique avec Netflix, non. Toutefois, j'ai l'impression que la culture du design aux États-Unis reste différente par rapport au Québec. Ici, l'on insiste beaucoup sur le beau, à la limite de l'expérimental. Aux États-Unis, j'ai l'impression que la fonctionnalité passe en premier. Compte tenu de mon expérience, je dirai presque que le bon passe avant le beau.

Cette collaboration marque un succès dans votre carrière professionnelle. Cela vous motive-t-il à continuer dans la lancée de clients aussi importants que Netflix?
J'y pense souvent. En réalité, cela a toujours été un objectif de collaborer avec de gros clients, tout en ne délaissant pas ceux de plus petite taille. Mon projet avec Netflix reste très récent. Donc, je préfère regarder à court ou moyen terme. Cette collaboration m'a apporté beaucoup de notoriété et m'a ouvert d'autres portes. En tant que créatif, je suis très satisfait de ce succès!

Cliquez ci-dessous pour voir une vidéo de Netflix utilisant la fonte Dense.

 

comments powered by Disqus