La référence des professionnels
des communications et du design

Quand la pub parle de femmes

Cliquez ici pour voir la vidéo de Google.
Cliquez ici pour voir la vidéo d'International Women's Media Foundation.
Cliquez ici pour voir toutes les photos
Cliquez ici pour voir la vidéo de Banjo Eye Films.
Cliquez ici pour voir la vidéo de Frauenzentrale.
Cliquez ici pour voir la vidéo de Dove.

Après la Journée internationale de la femme, samedi dernier, regard sur de récentes campagnes ayant marqué le web et les réseaux sociaux.

La condition féminine demeure un enjeu important pour les publicitaires. Avec la multiplication des médias, annonceurs et agences doivent redoubler d'efforts afin que leur message remplisse leur but premier: sensibiliser. En effet, communiquer efficacement autour des thèmes liés à l'inégalité des genres, la discrimination et l'abus des femmes n'aura jamais été aussi stratégique.

1. Journée internationale de la femme
Annonceur: Google
Google profite de l'occasion afin de lancer une initiative montrant des femmes du monde entier qui souhaitent une belle Journée de la femme dans leur langue natale.

2. Inégalité salariale
Annonceur: International Women's Media Foundation
En Suisse, l'organisme a déployé Equal Pay Day, une campagne visant à sensibiliser le public à la disparité salariale. L'exécution montre ainsi des hommes qui retirent de l'argent à un guichet automatique. Afin de prouver que les femmes gagnent 20% de salaire en moins, c'est alors au tour des protagonistes masculins de recevoir leur montant diminué de 20%. Mentionnons que l'argent n'a finalement pas été débité du compte des participants.

3. Discrimination
Annonceur: UN Women
Agence: Memac Ogilvy & Mather (Dubaï)
L'annonceur a produit des pièces imprimées qui ont suscité beaucoup de réaction dans les réseaux sociaux. En s'inspirant de la saisie semi-automatique de Google, la réalisation montre ce que le moteur de recherche propose avec le mot Women.

4. Violence conjugale
Agence: Banjo Eye Films
L'agence a réalisé une vidéo filmée par une femme ordinaire à l'aide de Google Glass. Rentrant à la maison, elle subit désespérément le courroux de son mari, alors que les lunettes, tombées à terre, filment l'intégralité de cette scène morbide.

Annonceur: Frauenzentrale
Agence: Publicis
L'initiative présente une jeune fille qui se maquille, car elle souhaite ressembler à sa mère. Au fil de la vidéo, l'enfant finit par se peindre un oeil au beurre noir.

5. Femme-objet
Annonceurs: Ford, American Apparel
Ford et American Apparel ont conçu des pièces imprimées ne mettant pas en grande valeur la femme. L'une vante les mérites d'un coffre de voiture avec Silvio Berlusconi, ancien président italien controversé. L'autre dévoile un mannequin dans une position plus que suggestive.

Rappelons que Dove a lancé l'expérience sociale Real Beauty Sketches, révélant la vraie beauté de la femme. Les participantes ont alors dû se décrire face à un peintre qui les peignait à l'aveugle. Pour révéler leur réelle beauté, l'artiste a alors demandé à des proches des précisions sur leur portrait afin de l'encenser. Cette vidéo a généré plus de 62 millions de visionnements sur YouTube.

comments powered by Disqus