La référence des professionnels
des communications et du design

L'Oréal Canada: le bilan de Marie-Josée Lamothe

Marie-Josée Lamothe

À la veille de se tourner vers de nouveaux défis, la chef de la direction, marketing et communications corporatives, de L'Oréal Canada, dresse le bilan de ses 12 ans au sein de l'entreprise.

Il y a quatre ans, Marie-Josée Lamothe a été nommée à son poste actuel. Alors que l'avènement du numérique engendrait de nouveaux défis pour l'industrie, elle a reçu le mandat de numériser l'ensemble de l'entreprise, à cette époque peu présente sur internet.

«Il fallait se mettre à jour afin de communiquer de façon plus moderne avec nos consommateurs. Nous étions conscients que si on ne le faisait pas, nous ne pourrions pas rester compétitifs.» Sur les 33 marques de L'Oréal, 20 sont désormais présentes sur les réseaux sociaux, en plus de ses neuf sites de commerce électronique. Marie-Josée Lamothe a relevé plusieurs défis pendant ce mandat: «Au delà de l'intégration, nous avons dû revoir notre réflexion des plans de marketing pour plutôt mettre les communautés au centre de notre stratégie et leur parler dans les différentes plateformes où elles se trouvent.» Cependant, Marie-Josée Lamothe affirme que plusieurs autres défis en matière de numérisation sont à venir.

«Au-delà d'une communication multiplateforme, il faut approfondir la gestion de la relation client avec une approche plus personnalisée. Des études à partir d'outils comme Google Insights, qui permettent de comprendre les motivations du consommateur sur internet, vont devenir très importantes. Combinées aux études traditionnelles, elles apporteront au marketing des connaissances du consommateur qui lui procureront une gestion de la relation beaucoup plus pertinente.»

Pour les 15 années de carrière devant elle, Marie-Josée Lamothe souhaite se tourner vers de nouveaux défis afin de «construire plus gros et plus grand ailleurs». Elle a décidé de partir à un moment prospère de l'entreprise: «Ce qu'on a mis en place ces dernières années fonctionne très bien. Alors qu'il y a huit ans, nos parts de marché étaient de 20%, elles sont maintenant à presque 30% au pays. C'est le temps de laisser la place à d'autres et d'aller accomplir de nouveaux défis.»

Marie-Josée Lamothe avait d'abord été recrutée par L'Oréal à Paris afin d'occuper la direction internationale du marketing pour le développement de produits de coloration avant de revenir au Québec en 2005, où elle est devenue vice-présidente et directrice des marques de luxe de l'entreprise. Elle a été nommée Marketeur de l'année au Canada en 2012 par le magazine Strategy et sélectionnée par le Financial Post et WXN (Réseau des femmes exécutives) comme une des 100 femmes les plus influentes au Canada. 

Marie-Josée Lamothe ne peut révéler la suite de son parcours à ce jour. Elle sera en mesure de le faire en avril prochain. L'Oréal n'a toujours pas annoncé qui va lui succéder. 

comments powered by Disqus