La référence des professionnels
des communications et du design

Sotchi: les Jeux les plus couverts de l'histoire

L'équipe canadienne de hockey masculine a remporté l'or à Sotchi.

Les Jeux de Sotchi ont obtenu la plus grande couverture médiatique de l'histoire, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les médias traditionnels; bilan en quelques chiffres.

Depuis huit ans, l'intérêt médiatique des Jeux a augmenté de 150% au Québec. Ève Couture, d'Influence Communication, explique ce phénomène par la multiplication des sources, des plateformes et des stations qui offrent une diffusion en continu. Selon les données de l'entreprise, les Jeux ont dominé le top 5 des sujets les plus couverts au Québec et au Canada depuis le 4 février.

Les athlètes les plus médiatisés - Les performances des athlètes canadiens ont suscité beaucoup d'intérêt auprès des médias, et il en est autant de leur parcours sportif et personnel. Les soeurs Dufour-Lapointe en sont un bon exemple. Dans les heures suivant leur victoire, 60 000 tweets ont été générés à leur sujet, sans compter qu'elles ont été mentionnées dans 2000 reportages écrits et vidéo dans les médias traditionnels. Bien qu'elles aient occupé 9,9% de la couverture médiatique au Québec, l'équipe masculine de hockey obtient le poids média le plus important (23,91%) devant celle de hockey féminin (15,85%). Cette discipline a d'ailleurs généré près du tiers de la couverture médiatique au Québec lors de la dernière semaine des Jeux. Charles Hamelin (5,73%) et Alexandre Bilodeau (4,92%) complètent le palmarès des médaillés olympiques avec la plus grande couverture médiatique. 

Les cotes d'écoute selon les chiffres de Radio-Canada - Lors de la première journée de diffusion des Jeux, le 7 février dernier, Radio-Canada/CBC et ses partenaires ont joint 20 163 000 Canadiens, soit plus d'un Canadien sur deux, toutes plateformes confondues selon BBM Canada. Auprès des Québécois francophones, la cérémonie d'ouverture diffusée en direct a généré un auditoire moyen de 577 000 téléspectateurs. Globalement, 96% des Canadiens, soit plus de 33 millions de personnes ont à un moment ou un autre consommé du contenu olympique sur une ou l'autre des plateformes de Radio-Canada/CBC en français ou en anglais (source: BBM Canada). La remise de médailles après la finale de hockey masculin, qui a valu la médaille d'or à l'équipe du Canada, est l'événement ayant cumulé le plus de cotes d'écoute des Jeux, avec 2 047 000 téléspectateurs. Du côté des plateformes numériques, la demi-finale de hockey masculin Canada-États-Unis récolte le plus de popularité, avec 280 000 branchements vidéo en direct suivie de la partie pour la médaille d'or de hockey féminin entre le Canada aux États-Unis. Du point de vue du web et de la mobilité, les plateformes numériques ont accueilli 11,6 millions de visiteurs durant les Jeux, dont 43% provenant des applications mobiles.

Les publicités sur les médias sociaux - Parmi toutes les publicités olympiques, celle de l'Institut canadien pour la diversité et l'inclusion a été la plus partagée pendant les Jeux, selon l'outil Viral Video Chart d'Unruly Media. Partagée 309 712 fois depuis le 4 février dernier, elle compte plus de 8 millions de visionnements sur YouTube. 

Les Jeux et Twitter - Le hockey a été un sujet grandement relayé par les Québécois sur les médias sociaux, et Twitter n'en fait pas exception. Le joueur Carey Price se retrouve trois fois dans le top 5 des mots-clés de la semaine sur Twitter, alors que #sochi2014 est au premier rang pour l'ensemble du Canada. D'un point de vue mondial, les événements ayant généré le plus de tweets par minute (TPM) sur la plateforme sont la victoire des États-Unis contre la Russie au hockey masculin, avec 72 630 TPM, suivie par la demi-finale contre le Canada, avec 47 600. Selon la plateforme, le Canada se positionne au cinquième rang des pays ayant envoyé le plus de tweets sur les Olympiques.

Les Canadiens aiment le hockey - Selon les données de Facebook, le hockey serait le sport olympique le plus mentionné suivi de près par le patinage artistique.

Il est pertinent de rappeler cette édition olympique est celle ayant généré le plus de revenus, avec des recettes avoisinant 1,3 milliard$US dans le cadre du programme marketing de l'événement (1,5 fois supérieures à celles des Jeux de Vancouver). Pour devenir partenaires principaux de l'événement, les marques ont dépensé environ 100 millions$US. 

comments powered by Disqus