La référence des professionnels
des communications et du design

Le Québec rafle sept prix au concours Cassies

La campagne du concours Cassies a été réalisée par Taxi Montréal.
Les agences et annonceurs québécois ont remporté sept prix à la 21e cérémonie des Cassies.

Les prix Cassies, qui récompensent annuellement les campagnes ayant démontré leur efficacité par des résultats d'affaires exceptionnels, ont dévoilé leurs gagnants hier à Toronto.

Six agences et annonceurs québécois figurent au tableau d'honneur de la 21e édition avec sept prix, soit deux d'or (DentsuBos, Sid Lee) et cinq d'argent (Bleublancrouge, Lg2, Cossette et Nolin BBDO). Il s'agit d'une année faste pour le Québec, qui avait récolté trois prix l'an dernier et quatre en 2012.

Ces sept prix font partie du total de 43 remis dans l'ensemble du Canada: 14 d'or, neuf d'argent, 19 de bronze et un Grand Prix. Celui-ci a été décerné à l'organisation Missing Children Society of Canada et à l'agence Grey Canada pour la campagne Milk Carton 2.0.

Chez les agences, Taxi a remporté cinq prix, alors que DDB (DDB Canada et DDB Tribal Worldwide) a gagné quatre récompenses. John st. et Leo Burnett ont mérité pour leur part chacun deux prix. L'annonceur Labatt a pour sa part reçu deux honneurs.

DentsuBos a gagné l'or dans la catégorie «Événements, Événements saisonniers et court terme» grâce au lancement de la marque Iögo, pour Aliments Ultima. Après trois mois de campagne, Iögo avait décroché 9,6% de part de marché et atteint 74% de notoriété nationale parmi les consommateurs de yogourt (la norme de l'industrie se situe à 32%).

Sid Lee a également remporté un prix d'or dans cette même catégorie avec Vidéotron et les techniciens piégés. Vidéotron a ainsi acquis 88 153 nouveaux consommateurs et a donc quintuplé son objectif. De plus, 31% des consommateurs existants ont ajouté un service et 9% en ont ajouté deux. Notons que Sid Lee a également mérité un prix de bronze avec Sport Check pour sa campagne de la fête des Mères.

Bleublancrouge avec Rouge FM ont récolté deux prix d'argent pour la métamorphose de RockDétente vers Rouge FM, dans les catégories C'est bien parti et Meilleur lancement. Avec la campagne fondée sur la couleur rouge, l'annonceur a constaté une augmentation de cinq points de ses parts dans le marché montréalais et a acquis 10% de plus d'auditeurs.

Toujours dans la catégorie C'est bien parti, Lg2 et le Réseau de transport de la Capitale ont aussi gagné l'argent avec une opération visant à accroître la consommation du transport en commun. Sachant que les usagers prenaient l'autobus davantage par devoir que par désir, l'initiative s'est articulée autour de la ligne Une autre raison de prendre le bus. L'offensive a mené à une croissance d'utilisation de 3,5% à la fin de 2012. Par ailleurs, le pourcentage de gens affirmant prendre l'autobus est passé de 43% à 52%.

Enfin, les duos Cossette et Home Depot ainsi que Nolin BBDO et le lait au chocolat (Fédération des producteurs de lait du Québec) ont obtenu l'argent dans la catégorie Succès prolongé.

Cossette a positionné Home Depot au Québec avec C'est beau., contrairement au savoir-faire sur lequel la marque mise ailleurs dans le monde. Depuis cinq ans, Home Depot, constate une augmentation constante de ses parts de marché québécoises et a détrôné Réno-Dépôt, qui y occupait la deuxième place.

Nolin BBDO et le lait au chocolat, eux, ont axé leurs efforts sur la régénération physique que permet la boisson, au lieu du plaisir qu'elle procure. La marque, qui a misé sur des ambassadeurs, a vu ses ventes augmenter constamment depuis le début de la campagne en 2009, dont une croissance de 11,3% en 2012. Par ailleurs, la boisson a été adoptée par la communauté sportive.

La liste des gagnants et des études de cas sont disponibles sur le site des Cassies.

Les prix Cassies, organisés conjointement par l'Association des agences de publicité du Québec, l'Association des professionnels de la communication marketing et l'Institut des communications et de la publicité récompensent conjointement les agences et les annonceurs. Les résultats d'affaires sont évalués autant en matière d'augmentation de parts de marché ou de gains de nouveaux consommateurs que de notoriété de la marque.

Six Québécois faisaient partie du jury cette année: Sonya Bacon (vice-présidente exécutive de Bleublancrouge), Luc Perreault (vice-président, création Palm + Havas), Élaine Bissonnette (directrice, stratégie de marque, de Bell), Élise Vaillancourt (directrice, marketing régional, de Home Depot), Ian MacDonald (Producteurs de lait du Canada) et Martin Gosselin (Ogilvy). Le jury était présidé par Ted Boyd, président et directeur général de l'agence One.

comments powered by Disqus