La référence des professionnels
des communications et du design

Vous connaissez Bureau Principal?

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Ils se sont rencontrés à l'Université Laval durant leurs études et, sans jamais se perde de vue, se sont retrouvés pour fonder leur studio quelques années après avoir travaillé respectivement en agences et à la pige. Il y a un an, Bruno Cloutier, Bryan-K. Lamonde et Mathieu Cournoyer fondaient Bureau Principal

Animés d'un amour commun du graphisme, mais surtout du design au sens large, les trois associés ont lancé leur studio, qu'ils décrivent comme multidisciplinaire. «En ce moment, par exemple, on travaille avec un architecte pour un projet de signalétique pour l'Amphithéâtre de Trois-Rivières», explique d'emblée Bryan K-Lamonde. 

Selon le trio, Bureau Principal reflète d'abord une attitude classique et moderne, avec des lignes plutôt droites. «On a ce côté très générique, rigide et officiel, bien qu'on soit aussi capable de s'éclater et d'être comique!», indique Bruno Cloutier, celui qui, au sein du studio, est davantage responsable du web et de l'interactif. Le côté rigolo, on le retrouve d'ailleurs dans divers projets, comme celui nommé Pizza, deux affiches créées à l'invitation du collectif Blanc pour une exposition. Il s'agit en fait de réelles factures de commandes de pizza, sur lesquelles, chaque fois, le trio s'est amusé à écrire des références de films cultes dans la partie commentaires. Ou encore, leur création «F-shirt», déclinaison du populaire T-shirt. 

Si Bryan K-Lamonde représente au sein du studio le graphisme «pur et dur», Mathieu Cournoyer symbolise quant à lui le côté plus cérébral. Après une maîtrise à l'Université de Montréal, il enseigne actuellement à des étudiants de design industriel et de design d'intérieur dans cette même institution. «On trouve important qu'il y ait ce mélange des genres au sein du studio. Ça nous stimule de parler et de côtoyer des gens d'autres horizons», explique-t-il. 

Bien que le studio fonctionne depuis un an, c'est sans prétention que ses fondateurs préfèrent demeurer discrets sur leurs réalisations, mais aussi leurs communications. 

Leur style? C'en est un épuré et axé d'abord sur le contenu. «On espère faire des projets intemporels que nous aimerons toujours lorsque nous les regarderons plus vieux, explique Bruno Cloutier. On essaie de ne pas trop embarquer dans les modes du moment. On mise sur des mécaniques simples et l'on évite de complexifier les choses.»

Trois de leurs projets ont eu l'honneur de se retrouver dans le palmarès des 100 projets primés de l'année au concours Grafika: la refonte de l'identité visuelle du Réseau d'enseignement de la danse, celle des manteaux Cavale, la brochure de l'Association des galeries d'art contemporain à la foire Art Toronto 2013, ainsi que la refonte de l'identité visuelle du Réseau d'enseignement de la danse.

À suivre: plusieurs projets, dont un de signalétique et un autre d'exposition.

comments powered by Disqus