La référence des professionnels
des communications et du design

Le baromètre de confiance des consommateurs

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Les sources d'information les plus crédibles aux yeux du public demeurent les médias traditionnels tandis que les entreprises ont un meilleur taux de confiance que les institutions gouvernementales; regard sur le baromètre de confiance des consommateurs présenté par Edelman.

Dans son enquête tenue à l'échelle mondiale, Edelman soulève en effet que les médias traditionnels demeurent les sources les plus crédibles avec un taux de confiance de 65%, suivis par les moteurs de recherche avec un taux qui s'élève à 63%. Dans la même catégorie, la marche se ferme avec les médias hybrides (53%), les médias sociaux (45%) et les médias propriétaires (44%).

Fait surprenant, les participants accordent moins de confiance aux chercheurs qu'aux employés lorsqu'il est question de l'entreprise pour laquelle ils travaillent, son engagement, son intégrité, ses produits et services, et ses opérations. Les employés dominent donc l'échelle de confiance (36%), suivis des directeurs (27%), consommateurs activistes (25%), chercheurs (21%) et représentants dans les médias (16%). Les employés et les ambassadeurs de l'organisation s'avèrent ainsi les principales sources auxquelles le public se fie au sujet d'une entreprise.

Le monde des affaires a pour sa part subi une crise de la réputation à la suite de la récession de 2008. Celle-ci a entraîné le public à espérer une plus grande responsabilité sociale des organisations: 84% des participants croient qu'une entreprise peut s'engager socialement tout en poursuivant ses intérêts. Malgré tout, le public accorde aux entreprises plus de crédit qu'aux instances gouvernementales.

Parmi les industries auxquelles se fie le public, le domaine de la technologie remporte la palme, avec un taux de confiance de 79% dans le monde et de 74% au Canada. L'industrie de l'automobile suit avec 70% de taux de confiance. À l'opposé du spectre, on retrouve les médias et les banques, avec un indice de 51%. 

L'étude, qui en est à sa 14e année, a été conduite auprès de 33 000 personnes dans 27 pays, dont plus de 1000 Canadiens.

Pour consulter les résultats de Trust Barometer, cliquez ici.

comments powered by Disqus