La référence des professionnels
des communications et du design

Acquisio sur le marché japonais

L'annonce du partenariat a eu lieu à Tokyo en présence du ministre québécois des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée.
Marc Poirier, cofondateur et vice-président exécutif d'Acquisio.

L'entreprise québécoise lance Acquisio Japan, coentreprise issue d'un partenariat avec Irep, plus importante agence japonaise en SEM.

Spécialisée dans les technologies d'optimisation et suivi de campagnes, Acquisio a établi cette alliance pour adapter ses services au marché japonais. Comme l'affirme Marc Poirier, cofondateur et vice-président exécutif, le Japon se distingue du marché américain, où Google domine largement en matière de marketing par moteurs de recherche: «Les moteurs en vogue au Japon sont différents. Par exemple, Yahoo Japon est plus important que Google sur le territoire. Il faut donc adapter les technologies en conséquence.»

D'un point de vue fonctionnel, Irep soutiendra Acquisio dans l'ajustement des technologies. Par la suite, la nouvelle organisation proposera sa plateforme aux clients japonais, en grande partie des agences. 

Ce nouveau partenariat stimulera la création d'une quarantaine d'emplois, principalement au Québec. Du nombre, on compte une majorité d'emplois techniques, dont des développeurs et des spécialistes de banques de données, ainsi que des gestionnaires de projets.

Au Québec, Acquisio collabore surtout avec les agences, dont Touché!, Cossette et Iprospect. Sur le territoire, les moteurs de recherche représentent 90% des activités de l'entreprise. Comme le note Marc Poirier: «Facebook occupe une part de plus en plus importante, mais cela demeure une partie minime des affaires. C'est excitant, tout le monde en parle, mais les investissements y sont mineurs.»

La nouvelle présence d'Acquisio en Asie s'ajoute aux bureaux de Brossard, New York, Mount Vernon et Paris. 

comments powered by Disqus