La référence des professionnels
des communications et du design

Trois questions à Philippe Malouin

Cliquez ici pour voir toutes les photos

L'étoile montante du design industriel et d'intérieur Philippe Malouin, Québécois installé à Londres, décrit son parcours atypique et explique son approche du design à quelques semaines d'une conférence qu'il donnera à Montréal.

À quoi ressemble votre parcours?
J'ai commencé en design industriel à l'Université de Montréal, programme dans le cadre duquel j'ai participé à un échange étudiant à l'École nationale supérieure de création industrielle, à Paris. Je suis donc parti, et ne suis jamais revenu.

J'ai vécu six mois à Paris, puis j'ai suivi un stage chez Tjep, studio de design d'Amsterdam. Là-bas, j'ai travaillé à des projets pour Droog, une expérience mémorable et vraiment géniale. À la fin de mon stage, je devais reprendre les cours à l'Université de Montréal la semaine suivante, mais mon patron m'a présenté le directeur de l'institution Design Academy Eindhoven, à qui j'ai pu montrer mon portfolio et qui m'a invité à commencer les cours là-bas dès le jour suivant. Donc, j'ai décidé de rester en Europe. Après, tout s'est enchaîné: j'ai suivi un stage chez Tom Dixon, à Londres, qui m'a embauché quand j'ai obtenu mon diplôme, mon exposition de finissant a été présentée et vendue chez Rossana Orlandi, à Milan, j'ai commencé à recevoir des commandes, j'ai fondé mon studio, et me voici aujourd'hui installé à Londres à diriger mon entreprise de design industriel, et Post Office, mon studio de design d'intérieur.

Comment approchez-vous le design?
À Eindhoven, nous étions encouragés à découvrir par l'expérimentation et l'essai, notamment de nouveaux matériaux, des modes de transformation différents ou peu usuels. En faisant ce genre d'expériences, on découvre parfois une aptitude à un matériau ou une technique qui s'applique bien à un projet précis plutôt qu'à un autre. Le design arrive donc à la fin du projet, plutôt qu'au début; la découverte, à la suite de l'expérimentation, nourrit un projet, et le raffinement du design vient clore le tout. Je préfère travailler ainsi, parce que tout est le résultat d'une expérience, d'un apprentissage.

Y a-t-il une de vos réalisations dont vous êtes particulièrement fier?
La dernière exposition à laquelle j'ai participé à Milan représente assez précisément mon travail. Elle contient les MDF Functional shapes, MDF Wall piece, Type cast chair, Slats et l'installation Pendulum, certains de mes designs préférés depuis le début de ma carrière.


Philippe Malouin sera à Montréal le 19 février prochain dans le cadre d'une Master Classe Index Design. Pour plus d'information sur l'événement, cliquez ici.

comments powered by Disqus