La référence des professionnels
des communications et du design

Revenus en hausse pour l'industrie canadienne de la pub

Revenus d'exploitation par secteur d'activité.

Pendant que l'industrie de la publicité et des services connexes connaît une hausse moyenne de 2,9% de ses revenus d'exploitation au Canada, le Québec fait bonne figure, avec une croissance de 3,5%.

Selon un rapport annuel publié par Statistique Canada, les revenus de l'industrie ont grimpé pour atteindre 7,1 milliards$ en 2012. L'étude englobe la publicité, les relations publiques, la publicité par affichage, les médias, le publipostage et la publicité par l'objet. Notons que l'Ontario détient la plus grande part de ces revenus, avec 57,7%. Le Québec arrive deuxième, avec 23% des revenus canadiens totaux. En matière de croissance, le Manitoba se démarque, avec une hausse de 15%. Le Québec demeure malgré tout en tête, après l'Ontario, en chiffres absolus.

L'industrie québécoise comptait, en 2012, 1,641 millard$ de revenus d'exploitation. Il s'agit d'une augmentation de 3,5% de 2011 à 2012. Ces résultats montrent que la province est en bonne posture en comparaison à la moyenne nationale, qui se situe à 2,9%. Par secteur, la publicité possède la plus grande part des revenus, soit 42,5%. Elle est suivie par le publipostage, l'affichage, les relations publiques, les agences médias et la publicité par l'objet. 

Les secteurs ayant connu une hausse sont la publicité, le publipostage et les agences d'achats médias, cette dernière se démarque par une progression de 23,5%. Les relations publiques et la publicité par l'objet demeurent stables tandis que la publicité par affichage a reculé. Elle souffre également d'une diminution de sa marge de profit, passant de 13,7% à 6,9% pour le Québec. À titre comparatif, la moyenne de l'industrie publicitaire québécoise s'est maintenue à 11%.

Au chapitre des dépenses, les salaires, traitements et avantages sociaux représentent 41% des sommes déboursées, ce qui les place en tête. Au Canada, toujours pour la période de 2011 à 2012, le pourcentage des dépenses accordées au travail par contrat ou en sous-traitance a progressé de 8,7% à 9,3%. On constate une hausse de popularité du travail par contrat et de la sous-traitance, particulièrement pour la publicité. Le pourcentage des dépenses liées à ces ressources augmente en effet sans cesse depuis 2009, passant de 4,3% en 2009 à 8,3% pour la dernière année étudiée.

Cliquez ici afin de consulter les statistiques sommaires de l'étude, ici pour les dépenses d'exploitation et ici pour les ventes selon les types de client.

comments powered by Disqus