La référence des professionnels
des communications et du design

Deloitte: 10 prédictions pour 2014

Cliquez ici pour accéder au Prédictions TMT 2014 de Deloitte.
Duncan Stewart, directeur de la recherche de Deloitte Canada.

Deloitte a présenté Prédictions TMT 2014, un aperçu des changements prévus dans les technologies, les médias et les télécommunications.

Voici, en résumé, les 10 principales tendances qui, selon la firme, auront une incidence au Canada en 2014.

1) Plafonnement de la vente d'appareils électroniques
La vente de téléphones intelligents, tablettes, ordinateurs, téléviseurs et consoles de jeu poursuivra sa progression, mais à un rythme plus lent que celui qu'il connaît depuis 10 ans. Les nouvelles technologies comme l'imprimante 3D n'ont pas encore assez de poids pour influer sur ce marché de 800 milliards$ mondialement.

2) Les technologies corporelles commencent à attirer l'attention des consommateurs
Deloitte prévoit que les ventes de lunettes corporelles atteindront 2 milliards$ en 2014 - le double de ce que les autres objets connectés (montres, bracelets, vêtements, etc.) devraient générer. Des nouvelles réglementations devraient voir le jour afin d'établir des barèmes pour respecter la vie privée des utilisateurs.

3) Le recours au médecin virtuel se généralise
Les visites en ligne représenteront une part de 25% du marché potentiel en Amérique du Nord. Au Canada, les visites en ligne devraient augmenter de 50% par année, ce qui contribuera à réduire les temps d'attente et les problèmes d'accessibilité aux médecins. Ces visites en ligne seront notamment possibles grâce à la collecte de données numériques.

4) Avènement des cours en ligne
L'inscription aux cours en ligne ouverts à tous augmentera de 100% en 2014 par rapport à 2012. Nouvelles technologies, nouveaux modes d'enseignement et nécessité de constamment tenir à jour des compétences sont à l'origine de cette tendance. Deloitte prédit aussi que les compétences commenceront à devenir plus importantes que les titres de compétence - les établissements d'enseignement devront adopter le nouveau mode numérique.

5) Télé: heures d'écoute constantes
Ces dernières sont toujours aussi segmentées selon l'âge, le groupe ethnique et le revenu des téléspectateurs. Les moins téléphages (typiquement plus jeunes et fortunés) regardent la télé une demi-heure par jour environ, alors qu'à l'autre bout du spectre, on compte de huit à neuf heures d'écoute par jour (ceux-ci représentent les premiers 20%). 

6) Croissance de la télévision payante
D'ici la fin de l'année, 100 millions de foyers paieront pour deux forfaits ou plus de contenus télévisuels à l'échelle mondiale - en Amérique du Nord, plus de 90% des foyers sont déjà abonnés à une certaine forme de télé payante. Le nouveau terrain de bataille? Les forfaits d'abonnement.

7) Sports à la télé: une valeur en augmentation
Mondialement, les droits relatifs aux vidéos de grands événements sportifs seront en hausse de 14%. Celle-ci peut être attribuée au fait que la programmation sportive échappe généralement à l'épreuve des enregistreurs personnels. À titre comparatif, cette croissance ce chiffrait à 5% de 2009 à 2013. Au Canada, l'entente entre la Ligue nationale de hockey et Rogers visant les droits de diffusion témoigne de l'importance de cette tendance. 

8) La discussion au cellulaire recule
Les minutes d'appels vocaux sont toujours à la hausse au Canada, mais elles baissent aux États-Unis et au Royaume-Uni. Les textos et la montée des médias sociaux sur appareils mobiles constituent un facteur.

9) Les tablettophones demeurent populaires
Ces téléphones intelligents dotés d'écrans d'au moins cinq pouces représenteront 25% du marché mondial, ce qui correspond à une progression de 100% par rapport à l'an passé. Au Canada, ces ventes représentent plutôt de 15% à 20% des téléphones intelligents. 

10) Les ainés adoptent le téléphone intelligent
La croissance des ventes auprès des consommateurs de plus de 65 ans atteindra 50% au cours des 12 prochains mois et présentera une pénétration de marché de plus de 40%. Cette tranche de marché offre un haut potentiel de croissance pour les entreprises technologiques, notamment dans les pays développés, où le marché des 18-24 est presque saturé.

Consultez le rapport dans son intégralité en suivant ce lien.

comments powered by Disqus