La référence des professionnels
des communications et du design

Paul-Étienne Côté: compositeur prolifique

Paul-Étienne Côté (photo: Natacha Gysin).
Cliquez ici pour accéder au site de Circonflex.

Il a fait sa marque à l'international et compte bien gagner du galon ici; rencontre avec le compositeur et fondateur de la maison de production Circonflex. 

Pour une troisième année consécutive, Paul-Étienne Côté a reçu le prix International Television Music (qu'il a aussi remporté en 2011 et 2012), en plus du trophée National Television Music, tous deux décernés par la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Socan). Ces récompenses soulignent le fait qu'il est le compositeur dont le travail a été le plus diffusé au Canada comme ailleurs.  

Son champ d'action est large: téléséries pour petits et grands, animations, musique de publicité, Paul-Étienne Côté et son équipe ont récemment signé la musique du remake américain de La grande séduction, dont la sortie est prévue en 2014.

Au chapitre de ses grandes réalisations en télé, mentionnons son travail pour la société française Marathon: 208 épisodes de 30 minutes ont pour trame musicale le travail de Paul-Étienne Côté. On peut aussi compter les 150 émissions de télé diffusées dans le monde.

«J'ai commencé seul, mais des gens se sont greffés à l'équipe au fil du temps. Notre travail a été diffusé dans 133 pays, c'est considérable.» Les compositeurs Maxime Barzel et François-Pierre Lue en plus de la monteuse musique Delphine Measroch forment aujourd'hui l'équipe de Circonflex, fondée en 2005. 

Aux yeux du compositeur, son succès à l'international est cousu d'heureuses circonstances, de contrats menant à d'autres. «C'est un peu difficile à décrire. Je serais sans doute incapable de reproduire mon propre parcours. J'ai essayé de surfer cette vague internationale; c'est fou, malgré la taille modeste de mon équipe, nous parvenons à être occupés depuis huit ans. Et ça marche! Des projets pour lesquels nous avons conçu la musique sont diffusés tous les jours.»       

Le compositeur a également travaillé à la musique de nombreuses publicités diffusées ici ces quatre dernières années. Parmi elles, comptons la musique de la campagne annuelle de Bell On cause pour la cause et celle qu'on trouve en trame de fond de la publicité autopromotionnelle de Oui Marketing, composées de pair avec Maxime Barzel (tous deux engagés pour l'Oreille au moment de leur conception). 

Si la boîte de production compte aussi des ramifications à Paris et à Londres, la prochaine étape, aux yeux de son fondateur, est de se faire remarquer du marché d'ici. «Nous n'avons pas encore été influents localement. C'est comme si pendant toutes ces années, je préparais la naissance de la boîte, en allant acquérir de l'expérience partout, en découvrant d'autres modèles, à Londres et à Paris notamment.»

* Cet article a été mis à jour depuis sa parution originale à la lumière de nouvelles informations provenant à la fois du compositeur et de l'Oreille. 

comments powered by Disqus