La référence des professionnels
des communications et du design

Villes créatives: Montréal vise le top 5

Afin de faire le point sur le statut de Montréal en tant que ville créative, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) a dévoilé l'étude Les industries créatives: catalyseur de richesse et de rayonnement pour la métropole.

En 2012, 8,6 milliards$ en retombées économiques, dont 5,8 milliards$ en retombées directes ont été générés par les industries créatives de la région métropolitaine: entreprises de l'architecture et du design, des arts, du multimédia, des médias et de la publicité. Mise en perspective, cette création de valeur représente 4,9% du produit intérieur brut de la région.

Du côté de l'emploi, on en compte plus 91 000 directement liés, ce qui représente 4,6% de l'emploi total de la métropole. Considérant que le rythme moyen de création d'emplois des industries créatives a été plus de deux fois supérieur à celui de l'économie montréalaise dans son ensemble, soit 2,2% annuellement contre 0,9%, cette proportion pourrait vite s'accroître.

«Il n'y a pas de doute sur le fait que Montréal soit une ville créative, mais elle n'est pas la seule à revendiquer se statut, a par ailleurs souligné Michel Leblanc, président et chef de la direction de la CCMM. Il faut donc travailler pour maintenir sa place enviable, mais surtout l'améliorer.»

Montréal se positionne parmi le top 10 des régions créatives nord-américaines, que ce soit en termes absolus ou relatifs. En fait, elle est septième en tenant compte du pourcentage occupé par les emplois liés aux industries créatives, puis neuvième pour la taille absolue de ces dernières, donc pour le nombre absolu de personnes qu'elles emploient. Seattle et New York se classent respectivement premières dans ces deux catégories.

Si ce statut est enviable, pour Michel Leblanc, il faut toutefois viser plus haut. «Il nous semble réaliste de percer le top 5!» Et c'est dans cette optique que la CCMM propose un virage autour de six axes de développement: maintenir l'accent sur le talent, stimuler l'exploration, favoriser la consolidation, valoriser la propriété intellectuelle, soutenir la commercialisation et renforcer le rayonnement et le positionnement.

«Dans le contexte actuel de mondialisation, de numérisation et de convergence, cette stratégie de valorisation nécessitera une concertation entre les décideurs et les acteurs de l'écosystème des industries créatives, notamment en s'inspirant de l'expérience des entreprises et des principaux artisans du secteur. Nous organisons donc un Forum stratégique qui réunira plus de 400 participants afin de faciliter ces rencontres et de contribuer à la mobilisation.»

Dans le cadre de ce forum stratégique sur les industries créatives, vendredi prochain au Palais des congrès de Montréal, Infopresse propose une série d'articles sur le sujet. Demain, regard sur les défis de l'industrie de la publicité.

comments powered by Disqus