La référence des professionnels
des communications et du design

Graffiti raciste: une offensive de relations publiques réussie pour Gap

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le détaillant de vêtements a tiré son épingle du jeu dans une controverse suscitée par un tag à caractère raciste sur une de ses affiches.

Sur une affiche publicitaire de Gap mettant en vedette le designer et acteur Waris Ahluwalia, photographié portant le turban sikh et arborant la barbe, aux côtés d'une femme, on peut lire la légende «Make love». Mais l'une de ces affiches, dans le métro de New York, a été vandalisée: le «love» a été raturé, puis remplacé par «bombs» (Faites des bombes), en plus d'un tag disant: «SVP, cessez de conduire des taxis!» (Please stop driving taxis!).

Dimanche, l'éditeur de la publication Islamic Monthly, Arsalan Iftikhar, a photographié ladite affiche, avant de la relayer sur son compte Twitter. Sa publication a retenu l'attention de l'entreprise, qui lui a répondu par son compte officiel, lui demandant d'indiquer l'endroit exact de l'affiche. Elle en a profité pour changer sa photo de couverture pour celle tirée de sa publicité afin de dénoncer l'affaire.

Rapide et transparente, la réaction de Gap a été saluée par plusieurs. Une page Thank You Gap a même été créée dans la foulée de cette histoire. On y trouve plusieurs témoignages et photos en soutien à l'initiative.

comments powered by Disqus