La référence des professionnels
des communications et du design

La publicité native arrive sur Nightlife.ca

Cliquez ici pour accéder un site de Nightlife.

Nouveau visuel, nouveaux formats publicitaires, nouvelles fonctionnalités; Infopresse s'entretient avec Martine Desjardins, vice-présidente exécutive, édition et contenu, de Newad, au sujet de la refonte du site internet du magazine culturel.

Selon Martine Desjardins, «Nightlife.ca a toujours voulu être à la fine pointe de l'innovation, autant en matière technologique que d'un point de vue de l'expérience utilisateur». C'est ce qui a motivé la refonte du site internet, conçu en mode réactif et en défilement infini pour permettre une lecture optimale aux lecteurs. «Notre achalandage provient principalement des médias sociaux et des appareils mobiles; c'était important d'offrir un format s'adaptant bien à toutes les plateformes.»

Nouveauté majeure pour les annonceurs: le site offre désormais des espaces publicitaires à visibilité garantie et de la publicité native. Ce type de format doit se fondre au contenu de façon à ne pas déranger l'expérience de l'utilisateur. Il contribue à susciter l'intérêt des lecteurs pour générer un meilleur taux d'engagement de leur part.

Dans le cas de Nightlife.ca, le visuel publicitaire est inséré au coeur du fil dans un contenu en lien avec l'auditoire cible de l'annonceur. Ce dernier peut également demander à présenter un article personnalisé, rédigé par l'équipe rédactionnelle. Un inventaire des visionnements, commentaires et partages est joint à chaque publication et visible par tous.

Côté contenu, le magazine culturel a conservé la même ligne tout en bonifiant certains éléments. Une nouvelle fonctionnalité est mise de l'avant: une liste de pièces d'artistes permet d'écouter de la musique en continu durant toute la navigation sur le site. Celle-ci est créée par l'équipe de Nightlife ou par des personnalités culturelles invitées dans le cadre d'entrevues (on peut écouter la liste de Rad Hourani, Sophie Desmarais, Denis Gagnon etc.). «On a toujours beaucoup parlé de musique, mais on souhaitait la faire découvrir sous une forme différente», précise Martine Desjardins.

Nighlife.ca a aussi revu sa liste d'établissements, comptant se différencier par un nouvel outil de géolocalisation, les mises à jour quotidiennes et les recommandations éditoriales qui contribueront à enrichir son répertoire. Par ailleurs, une section est maintenant consacrée aux collaborateurs: chroniqueurs, journalistes et photographes y sont mis en valeur. De plus, les lecteurs peuvent retracer leurs publications.

comments powered by Disqus