La référence des professionnels
des communications et du design

Les Canadiens désirent des détaillants plus dynamiques

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Deux consommateurs sur trois (64%) achèteraient davantage en ligne si les détaillants canadiens étaient plus dynamiques en matière de livraison gratuite ou de stratégies de prix par rapport à ceux proposés en magasin, selon une récente étude pilotée par Accenture au Canada.

Menée auprès de 1200 Canadiens, elle indique que 60% des personnes interrogées entendent profiter de promotions d'origine américaine pendant la période de Noël.

Également, une grande majorité de Canadiens envisagent de recourir au web pour leurs achats de Noël: 64% ayant repéré de bonnes affaires sur le web disent ainsi qu'ils achèteront en ligne avec leur ordinateur personnel. Un consommateur sur trois prévoit utiliser sa tablette ou son téléphone intelligent pour l'aider dans ses achats, et pour plus des trois quarts des Canadiens, au moins 50% des achats se feront à prix réduits.

Cette année, deux tendances se dessinent en matière de choix de consommation: le magasinage comparatif sur le web et en magasin, où la technologie intervient au service de la recherche des meilleurs prix. Ainsi, 63% des consommateurs pensent d'abord faire du repérage en magasin, effectuant simultanément une comparaison de prix avec leur appareil mobile, pour finalement acheter en ligne. Également, près de 75% des personnes préfèrent le repérage sur le web des points de vente proposant les produits recherchés, avant d'aller les chercher en boutique au prix le plus intéressant.

Enfin, 81% des Canadiens prévoient débourser autant sinon moins cette année qu'aux fêtes de l'an dernier. En moyenne, ils seraient prêts à dépenser 500$ ou moins (c'est ce qu'indiquent 60% d'entre eux) pour leurs achats de Noël.

Il semble s'agir d'éviter les excès, et la préoccupation à l'égard du budget tiendrait surtout à un besoin de simplicité (pour près de la moitié des participants) et à des considérations économiques liées notamment à la hausse générale du coût des biens de consommation.

comments powered by Disqus