La référence des professionnels
des communications et du design

La Pastèque en mode festif

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Dans le cadre du 15e anniversaire de la maison d'édition La Pastèque, le Musée des beaux-arts de Montréal présente une exposition et le quotidien Le Devoir publie une édition 100% dessinée à la main.

Pour le Musée, 15 bédéistes qui ont fait le succès de l'éditeur au fil des ans ont été invités à naviguer à travers les archives de l'institution afin de choisir une oeuvre de la collection les inpirant. À partir de ces oeuvres, chacun d'eux a ensuite créé une planche originale dans son propre style.

En plus de ces créations inédites, des maquettes, des couvertures de livres, des illustrations et des photos marquantes des 15 années d'existence de la maison d'édition sont aussi exposées. Une publication, sous forme d'album souvenir du projet et des 15 ans de La Pastèque, a aussi été conçue spécialement pour l'occasion.

«Nous sommes très fiers de célébrer notre 15e anniversaire avec une exposition au Musée des beaux-arts de Montréal, un événement qui fera date dans l'histoire de la bande dessinée québécoise. Notre milieu aura attendu longtemps une telle reconnaissance. Non seulement devient-elle réalité, mais elle se fait de plus en grande», explique Frédéric Gauthier, président de La Pastèque.

L'exposition débute aujourd'hui et l'on y retrouve entre autres, parmi les bédéistes invités, Isabelle Arsenault, Paul Bordeleau, Patrick Doyon, Jean-Paul Eid, Réal Godbout, Marsi, Michel Rabagliati, Rémy Simard, Siris et Leif Tande.

Le Devoir a quant à lui proposé une édition entièrement dessinée à la main hier, le 5 novembre 2013. Cette fois, 14 bédéistes-illustrateurs ont participé au projet. Leurs BD ont remplacé les photos habituelles des photojournalistes du quotidien ainsi que les portraits éditoriaux des journalistes. «Tout dans cette édition, du début à la fin, est un hommage à la bande dessinée», indique Marie-Andrée Chouinard, directrice de l'information du Devoir qui revient sur cette initiative, une première pour un quotidien d'ici.

comments powered by Disqus