La référence des professionnels
des communications et du design

Télévision: un média en pleine effervescence

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le Guide des médias dresse chaque année le bilan de l'industrie; aujourd'hui, focus sur la télévision, avec Dave Gourde, directeur média de Bleublancrouge et membre du Conseil des directeurs médias du Québec.

La télé est en santé au Québec: ses cotes d'écoute sont toujours beaucoup plus élevées au Québec qu'au Canada, et elle n'a rien perdu de sa capacité à générer de grands rendez-vous. Également, elle n'est plus l'affaire d'un seul écran, mais bien des multiples plateformes, sans compter les nombreuses interactions qu'elle suscite sur les réseaux sociaux, comme en témoignent les plus récentes données fournies par Seevibes.

«Comment rendre profitables ces nouveaux moyens de diffusion? C'est la première question à se poser aujourd'hui», estime Dave Gourde. On ne peut plus parler de télé sans parler d'engagement social de l'auditoire, d'écoute en différé, de nouvelles plateformes de diffusion vidéo, etc. Aussi, le placement de produit ou la création de vidéos virales sont aujourd'hui à privilégier en matière de stratégies médias.

Bien que la majorité des chaînes offrent sur le web un contenu complémentaire au petit écran, certains joueurs commencent à diffuser intégralement leur programmation en ligne, publicité comprise, comme l'a annoncé RDS le printemps dernier.

Par ailleurs, l'écoute de la télé en mode passif a toujours sa place: les Québécois passent 25,35 heures par semaine devant le petit écran (pour le marché francophone). Dans les grands mouvements de l'industrie de la télévision au cours de la dernière année, mentionnons d'abord les changements à la suite de l'acquisition d'Astral par Bell Média. Afin de satisfaire les demandes du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), Bell a dû réviser sa première proposition. Aussi, parmi les chaînes de télévision que possédait Astral, l'entreprise conserve Canal D, Canal Vie, Cinépop, Super Écran, Vrak.tv et Ztélé, ainsi que les services de langue anglaise The Movie Network et deux stations locales en Colombie-Britannique. Bell devra néanmoins se délester des chaînes Historia, Séries+, Télétoon et Télétoon Rétro (qui iront à Corus), ainsi que de MusiquePlus, MusiMax, Family, Disney XD et Disney Junior, encore aux enchères. Rappelons que l'entreprise s'est engagée à investir 175,4 millions$ dans des initiatives liées à la télévision au cours des sept prochaines années.

Du côté de Québecor Média, Mlle, lancée en 2011, a pris le nom de Moi&cie. Également, la chaîne Vox a été rebaptisée MAtv. Quant à la création de nouvelles chaînes, le service des chaînes spécialisées de Radio-Canada développe actuellement Trésor, un projet orienté vers les archives du diffuseur public. Pour sa part, TV5 annonçait en janvier avoir demandé au CRTC de revoir sa licence afin de proposer une deuxième chaîne, Unis, qui viserait à tisser des liens entre les francophones canadiens.

Enfin, Québecor a lancé en février 2013 un service de vidéo sur demande, Illico Club à volonté. Principalement francophone, son offre lui permettra de concurrencer des services comme Netflix. «Ces nouveaux joueurs ouvriront bientôt un débat dans l'industrie de la télévision, croit Dave Gourde. Leur effet est encore minime, mais le phénomène pourrait prendre beaucoup d'importance au cours des prochaines années.»

Comme dans plusieurs familles médias, la question du renouvellement des outils de mesure est cruciale en télévision: «On parle autant du site web ou des plateformes numériques d'une chaîne que des émissions présentées au petit écran, remarque Dave Gourde. Mais la façon de déterminer un point d'exposition brut multiécran reste à peaufiner. Aujourd'hui, l'on achète davantage un écosystème qu'un média, et les outils de mesure sont un peu à la traîne par rapport à cette réalité. C'est donc une question sur laquelle il faudra se pencher.»

Retrouvez ce texte, ainsi que toutes les données ciblées et tous les répertoires concernant l'industrie des médias dans le Guide des médias, actuellement en kiosque.

comments powered by Disqus