La référence des professionnels
des communications et du design

Pub sur la drogue: le temps est venu pour un renouveau

Cliquez ici pour voir toutes les photos
Cliquez ici pour accéder au site de 30 secondes pour changer le monde.

Le sixième épisode de 30 secondes pour changer le monde portait sur la drogue; les journalistes Marie-Claude Ducas et Matthieu Dugal, aux côtés de l'experte en communication Julie Lemonde, réfléchissent à la manière de communiquer cet enjeu aujourd'hui.

«On rit des vieilles campagnes sur la drogue, mais nous n'avons pas tant évolué dans la manière de communiquer sur cet enjeu, souligne Matthieu Dugal. Il y a du chemin à parcourir.» Selon les trois spécialistes, les messages visant à sensibiliser les jeunes aux effets néfastes de la drogue exploitent le même schéma qu'il y a 40 ans: celui où la figure d'autorité rappelle au jeune que la drogue est néfaste à tous les points de vue.

«Il faut arrêter de miser sur la dramatisation de la consommation de drogue - les jeunes sont complètement désensibilisés à ces messages, croit Julie Lemonde. On voit bien que des adultes conçoivent ces publicités, parce qu'il n'y a qu'eux pour penser au futur et aux conséquences de la drogue sur les jeunes.»

Plusieurs pistes sont évoquées afin de revoir la communication autour de ce problème. D'abord, l'aspect émotionnel est à privilégier, plutôt que l'argument strictement rationnel («la drogue, c'est mal»), selon Julie Lemonde. Des témoignages de jeunes ayant connu les revers associés à une telle consommation constituent un bon moyen de toucher les jeunes. Marie-Claude Ducas souligne aussi le fait que les médias sociaux s'avèrent un moyen efficace de transmettre l'émotion.

Mais ultimement, le discours de la modération et de l'information reste à privilégier. L'écueil de ce type de démarche se trouve dans la législation entourant la question, selon Matthieu Dugal: «Il faut que les politiques changent. On ne peut pas demander à des organismes gouvernementaux, paragouvernementaux ou subventionnés par les gouvernements de recommander aux parents d'accompagner leur enfant lorsqu'il fume son premier joint, puisque c'est illégal. Il y a encore un grand décalage entre le discours officiel et la réalité.»

Réécoutez cette discussion, animée par Arnaud Granata, vice-président et directeur des contenus des Éditions Infopresse, sur le site web de l'émission, puis participez au débat en utilisant le mot-clic #30secondesTQ.

30 secondes pour changer le monde est une production d'Infopresse Télé pour Télé-Québec avec la participation financière du Fonds des médias du Canada ainsi que des crédits d'impôt fédéral et québécois. Le site a été réalisé avec la participation financière du Fonds Bell.

comments powered by Disqus