La référence des professionnels
des communications et du design

Alex Bernier, prochain président de Créa

Alex Bernier, directeur de création et associé de Sid Lee.

Gagnant du Grand Créa en 2012 avec la campagne anglophone Prank Calls de Vidéotron, Alex Bernier, directeur de création et associé de Sid Lee, présidera la neuvième édition du concours; à l'aube des délibérations, il répond à nos questions.

Comment voyez-vous l'édition 2014 de Créa?
D'abord, je suis très flatté de l'honneur et j'espère être à la hauteur du titre. Pour l'édition 2014, je souhaite, bien sûr, qu'on récompense le meilleur de la création; à cela, j'ajouterais que nous avons la chance d'avoir le seul concours publicitaire québécois au monde, et qu'il faut préserver ce côté unique. Notre industrie produit de la bonne création, mais parfois difficilement exportable, de par sa saveur locale ou par le fait que les annonceurs ne sont pas connus hors de nos frontières, mais ça ne veut pas dire que les idées sont moins bonnes pour autant. Évidemment, cela n'agit pas au détriment de pièces plus «exportables», mais c'est simplement qu'il faut considérer les bonnes pièces à armes égales. Aussi, comme notre industrie est en constante évolution, je pense qu'il est primordial d'encourager - sans privilégier aveuglément - la création qui embrasse toutes les nouvelles façons de faire et les nouveaux outils à notre disposition. Je crois également, à défaut de répéter les paroles de mes prédécesseurs, que les «vraies pièces, pour les vrais annonceurs, avec de vrais enjeux marketing» devraient être privilégiées.

Quel type de jury souhaitez-vous assembler?
Il est évident qu'on essaie de renouveler les individus. On a souvent reproché que «ce sont toujours les mêmes». Donc, oui, nous allons tâcher de créer un bon équilibre entre «nouveaux et anciens», mais il est surtout important d'y aller au mérite. Je vais donc tenter de m'entourer de bonnes têtes créatives, à l'affût de ce qui se fait de mieux, dans toutes les disciplines de notre métier.

Que pensez-vous du concours Créa?
C'est un concours auquel je crois beaucoup, bien balancé et auquel tous les créatifs du Québec aspirent toujours. Il reste très difficile de gagner un Créa, et chaque vainqueur doit voir cette récompense comme un grand honneur.

Quelles sont vos attentes?
Ce sont plus des souhaits que des attentes. J'aimerais qu'on dise, au terme de la remise des prix, que «le palmarès était bon et représentatif», et qu'il n'y a pas eu de fossé trop grand dans les opinions. Aussi, je souhaite éviter les guerres de clochers lors des délibérations: les pièces gagnantes doivent être jugées objectivement, pas selon des intentions cachées. Enfin, j'espère que le palmarès 2014 ne sera pas dominé par deux ou trois agences, mais bien réparti parmi un plus grand éventail de boîtes. Il y a 74 agences membres de l'AAPQ, donc aucune raison qu'à peu près toujours les mêmes gagnent. Aucune.

comments powered by Disqus