La référence des professionnels
des communications et du design

Bleublancrouge: 30 ans en 30 campagnes

Cliquez ici pour visionner l'initiative de Loto-Québec sur YouTube.
Cliquez ici pour visionner l'initiative de l'Association des concessionnaires Toyota du Québec.

Pour son 30e anniversaire, Bleublancrouge a recensé ses 30 campagnes les plus marquantes; Infopresse présente cinq offensives conçues par l'agence qui ont touché l'imaginaire des Québécois.

Taxer les livres, c'est imposer l'ignorance (1987)
Annonceur: Coalition contre toute taxe sur les livres

Alors que le gouvernement Bourassa envisageait d'imposer une taxe sur les livres, Bleublancrouge a utilisé les bandeaux servant habituellement à annoncer les prix littéraires. Autour de la signature «Taxer les livres, c'est imposer l'ignorance», cette stratégie a ainsi transformé leurs vitrines en autant de panneaux publicitaires. «L'annonceur voulait une campagne de pub, explique-t-on chez Bleublancrouge. Nous avons donc proposé une opération intégrée mettant à contribution toutes les librairies du Québec, qui ont apposé sur les volumes des bandeaux soulignant habituellement les prix avec le slogan.» Des livres pétitions recueillaient aussi le soutien des citoyens. Les vedettes littéraires, elles, annonçaient quotidiennement le leur lors de conférences de presse tenues dans le cadre du Salon du livre. Il n'a fallu que trois semaines pour faire reculer le ministre des Finances. L'initiative a remporté le Coq d'or du Publicité-Club de Montréal (PCM) dans sa catégorie.

Voyagez en paix (1989)
Annonceur: Société de transport de la Communauté urbaine de Montréal

Pour cette campagne d'affichage faisant la promotion de la sécurité dans le métro, le sigle du métro montréalais a été inversé, se transformant en symbole universel de la paix. L'initiative a été l'une des 10 meilleures affiches dans le monde cette année-là, selon le Concours international d'affichage extérieur.

Grosse cervelle, p'tite Tercel (1995)
Annonceur: Association des concessionnaires Toyota du Québec

«Dis-moi ce que tu conduis, je te dirai qui tu es!», lançait en 1995 Marie-Soleil Tougas avant d'y aller de la désormais célèbre expression «Grosse cervelle, p'tite Tercel». «Cette pub a marqué l'imaginaire des Québécois, explique Gaëtan Namouric, directeur de la création de Bleublancrouge. Elle est de loin celle dont se souviennent le plus les concessionnaires.»

Non merci (1994)
Annonceur: Loto-Québec

Le fameux «Non merci» dans les messages de Loto-Québec faisant la promotion de la loterie Extra est bien ancré dans les classiques de la publicité au Québec. C'est en 1994, dans une exécution mettant en vedette la comédienne Sophie Lorrain, qu'on l'a entendu pour la première fois.

Words matter (2006)
Annonceur: The Gazette

Le 16 août 2006, le quotidien anglo-montréalais The Gazette surprenait en ne publiant aucun mot à sa une. Dans ses pages intérieures, les lecteurs pouvaient découvrir des publicités pleine page marquant le coup d'envoi de l'offensive Words matter. Quelque mois plus tard, elle gagnait notamment le Grand Créa, décerné à la campagne québécoise de l'année, de même qu'un prix d'or au concours pancanadien Marketing.

Cliquez ici pour visionner les autres campagnes marquantes de Bleublancrouge.

comments powered by Disqus