La référence des professionnels
des communications et du design

Mairie 2013: une plateforme pour choisir le moins mauvais candidat

Cliquez ici pour pour accéder au site Moinspiremaire.com.

En collaboration avec Ressac et Edelman, l'agence Les Évadés a lancé la plateforme Moins pire maire, afin de mobiliser les jeunes à la course à la mairie de Montréal.

L'initiative a été conçue pour contrer l'augmentation du cynisme et le faible taux de participation aux élections municipales, principalement chez les jeunes (30%). Sur un ton ludique, le site veut permettre aux jeunes de s'exprimer sur différents enjeux de la métropole.

«On voulait attirer l'attention des 18-24 ans avec un peu d'humour caustique et grinçant, tout en pouvant les faire réfléchir sur l'avenir de Montréal et l'importance d'aller voter, déclare Hans Laroche, associé et directeur général des Évadés. Montréal traverse une période difficile, et l'on voulait faire une différence avec du contenu aussi drôle que sérieux.»

Les principales plateformes comprennent un site web, aussi disponible en version mobile, qui présente des vignettes sous la forme de questions-réponses les programmes des candidats, ainsi qu'une section sur le meneur du jour. Une page Facebook contient des faits et des statistiques-chocs sur Montréal, en lien avec les enjeux auxquelles elle fait face, en plus de servir de lieu de débat. Elle sera animée par une équipe de veille sur les nouvelles récentes de la campagne.

«Au final, l'objectif est d'amener les jeunes à s'informer sur les candidats ainsi que sur leurs idées et projets respectifs, pour que cela se transpose en une augmentation de leur taux de participation aux élections du 3 novembre prochain, ajoute Hans Laroche. Quelques jours avant l'élection, les efforts seront redoublés pour assurer la viabilité de cet objectif.»

Le site web diffuse également de l'information sur la procédure, en plus de disposer d'un outil de géolocalisation pour aider les Montréalais à localiser leur bureau de vote.

comments powered by Disqus