La référence des professionnels
des communications et du design

Les Affaires et le design: numéro spécial

La une de ce numéro a été réalisée par Orangetango.
Cliquez ici pour voir la vidéo réalisée par Orangetango.

Sous le thème «Le design comme moteur économique», le journal lance une édition qui s'intéresse à l'intégration de cette discipline en entreprise.

Ce numéro a pris forme à la suite d'une table ronde tenue au début de septembre. Elle réunissait 14 personnes issues du design, de l'architecture et de l'urbanisme, dont Nathalie Bondil, directrice générale du Musée des beaux-arts de Montréal, Nathalie Dion, présidente de l'Ordre des architectes du Québec, et Hélène Godin, vice-présidente exécutive de la création et associée de Sid Lee Montréal.

Leurs idées ont nourri la réflexion derrière l'élaboration du numéro et permis de lancer le débat sur la place du design en entreprise, selon Géraldine Martin, éditrice adjointe et rédactrice en chef du Groupe Les Affaires: «L'industrie nous a confirmé que le design était trop peu valorisé et qu'il y avait du travail à accomplir quant à son intégration au sein des entreprises. Cela permettrait de créer des produits à valeur ajoutée et de nous distinguer sur une scène internationale concurrentielle.»

Cette édition des Affaires se penche sur l'effet positif du design dans le domaine manufacturier, mais aussi sur son attrait en architecture et en urbanisme. On y cite en exemple la ville américaine de Portland, dont l'aménagement urbain, axé notamment sur le transport en commun, attire aujourd'hui employeurs et créatifs.

«Le design concerne tout le monde», estime Géraldine Martin. Alors pourquoi tant de réticence des entreprises à l'intégrer systématiquement à leurs activités? «Il s'agit d'une expertise qui coûte de l'argent, dans laquelle il faut investir. Son intégration rapporte, mais les décideurs doivent faire preuve d'audace.»

Diverses pistes de solution sont proposées, dont l'importance de créer des postes se trouvant à des niveaux élevés au sein de la structure hiérarchique d'une organisation. Géraldine Martin croit qu'il faut aussi se tourner vers le gouvernement, qui doit lui-même donner l'exemple. «Il se penche actuellement sur l'idée de créer une grappe industrielle du design. Il s'agit encore d'un projet, mais ce serait une initiative intéressante qui validerait l'importance de cette industrie et le désir de la soutenir.»

D'ailleurs, le lancement de ce numéro s'est effectué de pair avec une demande initiée par divers joueurs de l'industrie et adressée au gouvernement fédéral. En effet, les intervenants réunis par Les Affaires ont produit une déclaration réclamant un concours international d'architecture et d'ingénierie pour le futur pont Champlain.  

Le studio Orangetango a réalisé gracieusement la une de cette édition, en plus d'une vidéo disponible en réalité augmentée sur appareil mobile grâce à l'application Les Affaires RA.

comments powered by Disqus